Comptes Gmail piratés: la Chine toujours pointée du doigt

Sécurité

Google a révélé une nouvelle vague d’attaque de compte Gmail en provenance de Chine. Attaque concentrée sur des activistes chinois mais aussi des journalistes et des hauts fonctionnaires américains.

« Plusieurs centaines de comptes Gmail » auraient été piraté, révèle Google. Selon l’entreprise de Mountain View, ces attaques issues de Chine visaient des comptes de militants chinois pour la liberté d’expression mais aussi des journalistes et de hauts représentants gouvernementaux, notamment de l’administration américaine mais aussi sud coréens, sans oublier du personnel militaire. Selon toute vraisemblance, les relations tendues entre Google et la Chine, régulièrement pointée du doigt pour ses pratiques de cyber-espionnage, risquent de s’aggraver. En janvier 2010, Google avait révélé l’existence d’une vaste attaque visant ses infrastructures, menée depuis la Chine (« Opération Aurora »).

L’assaut, qui proviendrait de la ville de Jinan (centre de la Chine), devait permettre de s’introduire dans les boîtes mail des internautes ciblés en vue d’une surveillance de leurs correspondances électroniques, explique ITespresso.fr. Notamment en créant des renvois automatiques des e-mails reçus par Gmail.

Par voix de blog, Google assure, le 1er juin, qu’il a pris les mesures pour interrompre cette opération malveillante et que les personnes visées par l’attaque ont été prévenues. Tout en annonçant que le système d’information de Mountain View n’a pas été affecté (il s’agit de piratage de comptes Gmail par obtention des mots de passe des victimes), Google invite ses utilisateurs à redoubler de vigilance et renforcer la sécurité de leur messagerie, notamment en proposant un mot de passe fort.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur