Computacenter accueille Pierre Laurin au poste de directeur des services

Cloud

Dans un contexte d’accélération de croissance, Pierre Laurin devra relever de nombreux défis à la hauteur de ce senior très expérimenté.

À son poste de directeur des services, Pierre Laurin sera en charge de la production des contrats de services de l’entreprise, incluant l’infogérance, la maintenance, le service desk, le centre de supervision, les projets et l’assistance technique.

Sa mission comprend aussi une dimension stratégique pour une société de services informatiques : la modernisation des outils, le développement de nouvelles offres et de nouvelles équipes. Computacenter France souhaite ainsi accélérer la croissance de ces activités via un recentrage de la direction des services autour de la satisfaction des clients.

Un profil qualifié et expérimenté

À 51 ans, Pierre Laurin a mené une carrière internationale en Amérique du Nord et en Europe. Il commence chez IBM Canada en 1982 comme opérateur d’un centre informatique, puis accède à la direction. En 1989, il rejoint les équipes France de Reuters pour développer l’activité de helpdesk en France et en Grande-Bretagne. Chez GSI (reprise par Atos Origin depuis), il développe les activités d’outsourcing en France et en Grande-Bretagne, avec une spécialisation sur l’activité Poste de travail. De 2005 à 2010, il occupe un poste similaire chez Capgemini France, avant de devenir Senior Auditor chez TPI, leader mondial du conseil en outsourcing.

Un groupe de dimension européenne

La société britannique de services informatiques Computacenter (infogérance, conseil, services de distribution) est présente à travers 48 agences en France, en Allemagne, au Benelux pour un effectif global de près de 10 500 collaborateurs. Lancée en 1992 et dirigée par Henri Viard, Computacenter France compte près de 1 500 collaborateurs.

Pierre Laurin a sobrement commenté : « J’ai à cœur d’encourager l’industrialisation et la croissance de nos services, tout en respectant les spécificités de nos clients, pour leur permettre d’ajouter de la valeur à leur propre chaîne de valeur vis-à-vis de leurs propres clients. »


Auteur : José Diz
Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur