Computer Associates supprime 800 emplois

Cloud

Ces licenciements touchent 5% des effectifs du groupe américain

Un jour après Motorola qui a annoncé un plan social portant sur 1.000 postes, c’est son homologue américain Computer Associates qui indique procéder à la suppression de 800 emplois.

Au total, 5% de l’effectif du groupe sera supprimé afin de réduire ses coûts compte tenu de la concurrence acharnée traversée par ce secteur. Cette mesure devrait permettre d’économiser 70 millions de dollars par an. Les suppressions d’emplois, qui seront achevées le mois prochain, toucheront tous les services, mais leur impact sur la force de vente sera minime, d’après le groupe. Cette compression de personnel représentera un coût de 40 millions de dollars. Une charge de 24 millions de dollars sera inscrite. Computer Associates traverse une passe difficile. Après des mois de troubles suite à une enquête de la SEC et du ministère américain de la justice pour fraude comptable, le groupe a conclu un accord à l’amiable. Le spécialiste des logiciels et des services informatiques devra verser 225 millions de dollars à un fonds destiné à dédommager les actionnaires. Dans le même temps, le ministère de la Justice a annoncé l’inculpation de Sanjay Kumar, ancien p-dg du groupe. Il risque pas moins de 100 ans de prison. Il a plaidé non coupable. CA est accusé de fraude comptable sur deux exercices. L’entreprise a reconnu ces manipulations portant sur 2,2 milliards de dollars. En avril dernier, plusieurs cadres du groupe ont été licenciés. Trois anciens managers, dont l’ancien directeur financier, ont reconnu leur responsabilité dans ce dossier. Ils ont admis que la compagnie avait cherché à dissimuler des pratiques d’imputation rétroactive du chiffre d’affaires. L’objectif était alors d’atteindre, à tous prix, les prévisions de chiffres d’affaires et de résultat attendues par les milieux boursiers de Wall Street.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur