Computex 2011 : Qualcomm renforce sa domination

CloudMobilité

Les puces de Qualcomm sont au cœur de 125 modèles de terminaux mobiles, 250 autres étant en préparation. Un succès d’importance pour la firme.

Après une année 2010 très positive sur le marché des processeurs mobiles (la firme ayant livré près de 400 millions de puces), Qualcomm a démarré 2011 en fanfare, avec la présentation de ses Snapdragon gravés en 28 nm, un investissement dans la technologie d’écran Mirasol et le rachat d’Atheros.

Qualcomm profite du Computex 2011 pour rappeler que ses technologies restent parmi les plus utilisées. Ainsi, elles sont présentes au sein de 125 modèles de smartphones et tablettes, 250 autres étant en cours de développement (dont 40 tablettes). Si le succès de la société est indéniable, elle s’est fait sans conteste damer le pion par NVIDIA sur les tablettes Android 3.0, les design actuels étant presque tous basés sur le Tegra 2. La firme espère toutefois rattraper rapidement son retard. Elle promet ainsi de montrer des tablettes Android 3.0 dans le cadre du Computex de Taïpei.

La société souligne également son indépendance en terme de systèmes d’exploitation (une pique à l’adresse de NVIDIA, qui concentre ses forces sur seulement quelques OS). Les Snapdragon sont ainsi compatibles avec BlackBerry OS, BlackBerry Tablet OS, Google Android, Google Chrome OS, HP webOS, Microsoft Windows Phone 7… et la prochaine version ARM de Windows. Une manière de signaler que Microsoft va prochainement lancer une mouture classique de Windows adaptée à cette architecture processeur.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur