Concentration dans les ‘chipsets’: quatre acteurs !

Cloud

Après l’annonce de ULi, qui reprend les activités de fabrication des chipsets du taïwanais Ali, il ne reste plus que quatre fabricants sur ce marché

ULi est une société contrôlée à 60% par UMC, qui reprend la fabrication des ‘chipsets’ (circuits, cartes mères…) du taïwanais Ali. Une prise de contrôle qui suit celle de Silicon Integrated Systems (SIS), une opération déjà orchestrée par UMC.

Une concentration intéressante, car si Ali n’a pas brillé ces derniers 18 mois dans le business des chipsets, il dispose d’une licence sur l’architecture Intel Pentium 4, qui manque à UMC, et sur laquelle le fabricant taïwanais a connu une plus grande réussite, en prenant une part de marché limitée, mais significative. Par le jeu des prises de contrôle et concentrations, on compte désormais les fabricants de ‘chipsets’ sur les doigts d’une main: à part UMC, on ne compte plus que ATI, nVidia et Ali


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur