Conférence SNIA Stockage (2) : le ‘WAFS’ arrive!

Réseaux

Second sujet traité largement ici à Phoenix, à la convention de l’association SNIA: le service de fichiers étendu au WAN que l’industrie a baptisé il y a quelques mois ‘WAFS’ pour Wide Area File Services

Le problème maintenant résolu par le WAFS est connu et par le passé il était difficilement contournable, il fallait vivre avec. En effet, comment assurer une qualité de service digne de ce nom sur des liens longue distance (WAN) pour des utilisateurs éloignés du centre de production ? Comment effectuer ainsi un simple service de fichiers NAS et partager globalement l’environnement de données? Un vrai défi pour contrer les soucis de latence, débit et protocole verbeux que sont NFS et CIFS.

Le WAFS résout ce problème en plaçant sur le site central un frontal, généralement matérialisé par un serveur dédié type ‘appliance’ dit maître et une seconde ‘appliance’ dite esclave sur les sites secondaires. Les protocoles NAS sont toujours supportés de bout en bout et le poste client effectue toujours son accès de la même façon, l’intégration du WAFS est donc transparente. En revanche, le WAFS effectue tout le travail entre les ‘appliances’ par des protocoles propriétaires de compression, ‘caches’ et de propagation des données en fonction de l’écriture. Cela revient pour le poste utilisateur à accéder à un serveur de fichiers local sans en avoir tous les inconvénients quant à sa gestion, la réplication des données entre les NAS et même les tâches de sauvegarde. Des économies significatives Tout s’exécute donc sur le site central. Et l’économie est significative. Reste que la première lecture demeure pénalisante mais ce problème semble insurmontable aujourd’hui. Les offres se multiplient et là encore cet segment est adressé par des start-ups ambitieuses et très innovantes. Le secteur semble prometteur, j’en veux pour preuve l’acquisition mi 2004 d’Actona Technologies par Cisco Systems. Les quelques autres sociétés nouvelles sont Acopia Networks, DiskSites, FineGround, Riverbed et Tacit Networks, très active avec IBM. (*) animateur de l’association SNIA France


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur