Conférences en ligne : West veut s'offrir Genesys

Cloud

Le français est la cible d’une OPA qui le valorise à 183 millions d’euros

Grosse effervescence dans le monde télécoms depuis quelques semaines. Après le rapprochement entre Alcatel-Lucent et NEC ou le rachat de la branche communications d’entreprise d’Ericsson par Aastra, c’est au tour du français Genesys Conferencing d’être la cible d’une OPA. Cette dernière a été déposée par l’américain West Corp. qui propose 182,9 millions de dollars (2,50 euros l’action, soit une prime de 50% environ sur la dernière cote).

L’offre aurait été d’ores et déjà acceptée par le conseil d’administration de Genesys. West compte boucler l’opération au cours du second trimestre.

Le front se situe sur le très juteux marché des conférences en ligne (web-conférences, visio-conférences) pour entreprises où Genesys est un acteur majeur. Son produit phare Genesys Meeting Center a ainsi été élu produit de l’année par le magazine américain Internet Telephony Magazine.

Créé en 1986, le groupe a réalisé en 2007 un chiffre d’affaires de 148,3 millions d’euros, en hausse de 4,8%, et annoncé viser en 2008 un chiffre d’affaires compris entre 150 millions et 154 millions d’euros.

West qui a réalisé en 2007 un chiffre d’affaires d’un peu plus de 2 milliards de dollars, en hausse de 13%, entend rapprocher Genesys de sa filiale InterCall.

Dans le secteur de la ‘web-conférence’, rappelons qu’en mars 2007, Cisco annonçait le rachat de WebEx pour 3,2 milliards de dollars.

« Dans la mesure où la collaboration revêt une dimension de plus en plus importante dans le monde du travail, les entreprises recherchent des outils de communications riches qui leur permettent de travailler de manière plus efficace « , expliquait Charles Giancarlo, le directeur du développement de Cisco.

Visio-conférences, web-conférences, le tout sur Internet sont des marchés en pleine expansion. Ces services permettent d’organiser des réunions virtuelles, mais aussi de partager des documents, des présentations et des logiciels à partir d’un navigateur internet. Les entreprises ont très vite saisi l’intérêt de la chose: gains de productivité et surtout réduction des coûts puisque ces conférences vidéos transitent par Internet.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur