Pour gérer vos consentements :

Confidentialité des données : un tiers des entreprises n’ont pas de plan

« Évaluez votre maturité en matière de cybersécurité et de confidentialité (privacy) ». Forrester livre ses réflexions en amont de la journée de la protection des données.

Selon la société d’études, un tiers des entreprises dans le monde n’ont pas de plan. En revanche, 67% ont adopté un programme formel de confidentialité. 52% ont nommé un responsable dédié. Celui-ci, dans 27% des cas, dépend directement de la direction générale.

« Indépendamment de la zone géographique, de la taille des organisations et de leur secteur, la protection de la confidentialité est devenue une priorité pour pratiquement toutes les entreprises », a expliqué Enza Iannopollo, analyste chez Forrester.  « Les réglementations sur la protection de la vie privée [Ndlr : du RGDP dans l’UE à la CCPA de Californie], ainsi que les attentes croissantes des clients et des employés en la matière, expliquent la tendance ».

Pour se protéger, « le chiffrement est l’une des principales technologies mises en œuvre aujourd’hui. Les technologies dédiées à la protection de la confidentialité, ainsi que les logiciels de formation dans ce domaine, figurent également en tête de liste des outils des décideurs privacy », a ajouté l’analyste.

De leur côté, les équipes sont partagées.

Protection sous consentement

Selon Forrester, 7 employés sur 10 souhaiteraient que leurs données personnelles ne soient pas utilisées, sans consentement, à des fins d’analyse des effectifs.

54% plaident même pour un renforcement de la protection de la confidentialité sur le lieu de travail. Par ailleurs, 47% déclarent prendre des mesures « actives » pour réduire la quantité de données personnelles qu’ils partagent avec leur employeur.

Le premier enjeu est celui de la mise en conformité, le second est celui de l’expérience, de la valeur. En outre, les organisations ne sauraient ignorer que l’expérience de leurs équipes impacte l’expérience client. Pourtant, elles hésitent encore à investir.

Aussi, selon une autre étude (Dell technologies), 74% des 1000 décideurs informatiques interrogés pensent que leur entreprise est dorénavant plus exposée au risque de perte de données qu’elle ne l’était avant la pandémie et la bascule massive vers le travail à distance.

Or, le marché des outils et services de protection de la confidentialité pour les utilisateurs finaux ne se limite pas aux VPN et à la lutte contre le vol d’identité : il existe des outils anti-surveillance ou encore de la cybersécurité sous forme de service de conciergerie, entre autres.

Pour Heidi Shey, une autre analyste de Forrester, la technologie est incontournable, mais ce sont « les comportements » qui ont « le plus d’impact au quotidien ». Les organisations ont donc intérêt à fournir à leurs employés les moyens d’améliorer les pratiques dans ce domaine.

(crédit photo © Shutterstock)

Recent Posts

Classement Forbes : 20 milliardaires de la Tech

De Jess Bezos (Amazon) à David Duffield (Workday), voici la liste Fobres des 20 personnalités…

2 heures ago

Dix pistes d’action pour sécuriser l’open source

Comment améliorer la sécurité de l'open source ? Éléments de réponse avec le plan d'action…

3 heures ago

Twitter : Elon Musk joue les équilibristes

Après avoir annoncé la suspension de l'accord pour le rachat de Twitter, Elon Musk s'est…

3 jours ago

Cybersécurité : CyberArk crée un fonds doté de 30 millions $

Financer une nouvelle génération de start-up des technologies de cybersécurité, c'est l'objectif affiché par CyberArk…

3 jours ago

Silicon Day Workplace : quelle Digital Workplace à l’heure du travail hybride ?

Silicon.fr vous invite à Silicon Day Workplace, une journée dédiée aux enjeux de la Digital…

3 jours ago

La Google I/O 2022 en huit points

Chiffrement, recherche, déréférencement, objets connectés, assistant vocal, bureautique... Bilan de la Google I/O 2022 en…

3 jours ago