Congrès 3GSM: Orange vise l’UMTS avec prudence

Régulations

Pas de date précise, pas de combinés… mais le lancememt est prévu cette année. La technologie intermédiare Edge sera utilisée pour apporter la 3G dans les zones rurales

On attendait de pied ferme les intentions d’Orange dans la téléphonie mobile de troisième génération, surtout depuis que son concurrent SFR a dévoilé son calendrier il y a quelques semaines. La filiale de France Télécom a donc attendu la grand messe du mobile à Cannes, le GSM, pour annoncer la couleur.

Comme SFR, Orange a décidé d’être très prudent. Le lancement effectif des services 3G, qui doit permettre d’accéder à des contenus haut débit via son combiné interviendra d’ici à la fin du deuxième trimestre et montera en puissance jusqu’au second semestre dans 20 villes en France et en Grande-Bretagne. Par ailleurs, la technologie intermédiaire Edge (choisie par Bouygues Télécom) sera utilisée par l’opérateur pour apporter la téléphonie mobile à haut débit dans les zones rurales. Auparavant, l’opérateur va lancer un programme de test auprès de 4.000 utilisateurs qui devront, selon les mots de Thierry Breton, p-dg de France Télécom, jouer un rôle actif dans le lancement des services. L’expérimentation “Ville Orange 3G” d’Orange France est opérationnelle à Lille et à Toulouse. Les clients ont accès à une gamme de services, y compris la visiophonie et l’accès illimité aux contenus multimédia. Au delà de ces annonces: pas grand chose. On ne connaît ni les services proposés, ni leur mode de facturation et encore moins les combinés disponibles. C’est, du reste, la principale inquiétude des opérateurs: seront-ils livrés à temps avec des combinés fiables? Déjà SFR a prévenu qu’il serait prêt à retarder son lancement grand public si les combinés venaient à manquer. Pour le moment, Orange se contente d’indiquer qu’il utilise pour ces tests le Motorola A835 et le LG U8150. Enfin, l’opérateur annonce le lancement des “Orange 3G Developer Centres” qui ouvriront dans le monde entier en 2004. Ces centres fourniront à des développeurs tiers les ressources permettant d’utiliser une gamme de terminaux Orange et de se connecter au réseau 3G dans un laboratoire dédié au développement d’applications innovantes et passionnantes pour les clients. Avec Alcatel pour l’infrastructure

Le groupe Alcatel annonce avoir été sélectionné par Orange en tant que fournisseur de référence pour son infrastructure 3G / UMTS. L’équipementier télécoms indique également avoir signé des contrats avec Orange France pour des déploiements significatifs en France et avec Orange UK pour devenir le second fournisseur de référence au Royaume-Uni. Le contrat hexagonal est exclusif.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur