Conseil, ingénierie et innovation: Altran se montre ambitieux avec Aricent

CloudDSIExternalisationProjetsSSII
altran-aricent

Pour deux milliards de dollars, le groupe IT français Altran procède à l’acquisition d’Aricent. Le nouvel ensemble va gagner en influence dans ses segments de prédilection.

Altran renforce considérablement son influence aux Etats-Unis avec l’acquisition d’Aricent pour un montant de 2 milliards de dollars.

C’est une opération de croissance majeure pour le groupe français spécialisé dans le conseil en innovation et l’ingénierie.

Un accord a été signé dans ce sens avec le propriétaire actuel d’Aricent : le fonds d’investissement KKR (intégré dans son portefeuille de gestion de sociétés depuis 2009). Le financement devrait se réaliser en partie une augmentation de capital de 750 millions d’euros.

Installé à Santa Clara (Californie), Aricent est positionné comme un fournisseur de services de design et d’ingénierie dans le domaine du numérique, qui a essentiellement de clients télécoms (Nokia, Qualcomm, AT&T, Vodafone).

Une entreprise qui mêle l’influence technologique indienne et un modèle américain et qui a bénéficié de l’héritage de feu Flextronics Software.

Aricent était convoité par d’autres sociétés technologiques de grande envergure comme Capgemini ou Accenture selon The Economic Times.

L’opération de rapprochement entre Altran et Aricent devrait être bouclé d’ici la fin du 1er trimestre 2018, après obtentiont des autorisations nécessaires en provenance des autorités compétentes.

Altran se montre ambitieux dans cette nouvelle configuration : “A la suite de cette opération, le nouvel ensemble deviendra le leader mondial inégalé du conseil en ingénierie et des services de R&D, un marché qui devrait atteindre 220 milliards d’euros d’ici 2020”, selon un communiqué d’Altran.

La position de leadership mondial est visé (n°1 mondial, n°1 en Europe, et n°1 aux Etats-Unis) avec des prises de position forte sur des segments clés comme l’aéronautique, l’automobile, le design & développement de produits innovants, les sciences de la vie, semi-conducteurs, logiciels & Internet et télécommunications.

Le nouvel ensemble devrait peser près de 3 milliards d’euros de chiffre d’affaires et disposer d’un effectif de 44 000 salariés (dont 15 000 ingénieurs). Sachant que l’effectif d’Aricent s’établit à 10 500 salariés (dont 8500 ingénieurs).

“Cette opération est un véritable catalyseur qui nous permettra d’atteindre les objectifs stratégiques du plan ‘Altran 2020. Ignition’ dès 2018”, selon Dominique Cerutti, CEO du groupe Altran.

 

 

Lire aussi :

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur