Conseil en transformation numérique : 25% de croissance en 2018

DSIProjets

Le marché français du conseil en transformation numérique devrait atteindre 2,6 milliards d’euros en 2018. Un chiffre supérieur à celui du conseil IT, rapporte IDC France.

La dynamique du marché français du conseil en transformation numérique ne se dément pas. « L’économie française entre dans une seconde étape de la transformation digitale, marquée par un approfondissement des initiatives », souligne dans un billet de blog IDC France.

La société d’études de marché a mené l’enquête en début d’année auprès de 240 DSI et dirigeants métiers d’entreprises françaises de plus de 200 salariés. Résultat : 9 entreprises sur 10 ont fait de la transformation numérique une priorité depuis deux ans.

Par ailleurs, 62% des répondants ont eu recours à des prestations de conseil au cours des 24 derniers mois. Et 42% déclarent avoir déjà lancé de nouveaux services et produits par ce biais. Dans ce contexte, le marché agrège les milliards d’euros de revenus.

5 milliards d’euros en 2021

En France, le marché du conseil en transformation numérique devrait ainsi afficher une croissance de 25% pour atteindre les 2,6 milliards d’euros en 2018. Un chiffre supérieur à celui du conseil IT (1,9 milliard d’euros), relève IDC dans son analyse.

La dynamique devrait se poursuivre à un rythme annuel moyen de 22% pour peser 5 milliards d’euros en 2021. À lui seul, le segment de la numérisation des opérations représenterait 46% du total. Les actions de personnalisation de l’expérience client et d’engagement à la marque pèseraient 29%. Quant au segment des produits et services numériques, il compterait pour 25% du total à horizon 2021. Les prestataires s’organisent.

La migration dans le cloud de données et applications, ainsi que les obligations réglementaires qui s’imposent aux entreprises (RGPD, directive NIS…) dynamisent le secteur. Un marché où rivalisent des entreprises de services du numérique (ESN), dont Atos, Capgemini, IBM et Accenture. Ainsi que des sociétés de conseil (Deloitte, EY, KPMG, PwC, Wavestone…) et des agences marketing (BETC et DigitasLBI sont citées dans l’étude).

Du côté des clients, 40% des répondants envisagent ou prévoient de mener un ou plusieurs projets numériques sous 24 mois. Leurs périmètres géographique (pour plus d’un quart des entreprises) et fonctionnel (pour 8 entreprises sur 10) devraient s’étendre.

Lire également :

RH : une transformation numérique à deux vitesses

Numérique, data, devops… Les priorités du DSI, selon IDC

(crédit photo © shutterstock)


Auteur : Ariane Beky
Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur