Conserver les données, un challenge pour l’avenir ?

Régulations

La question semble bien plus actuelle qu’il n’y parait

Les données, tout comme la vie de l’Homme, sont loin d’être éternelles. Comment les sauvegarder pour leur permettre de traverser les âges sans les endommager ? La question, relatée par la version en ligne du Telegraph, suscite l’intérêt de Microsoft et du centre National d’Archive britannique.

Un accord passé entre les deux entités donne pour objectif à la firme de Redmond de concevoir des solutions propres à exploiter des données anciennes et nouvelles.

En effet, les données numériques posent problème. Certes, leur nature immatérielle facilite leur classement et optimise le gain d’espace. En revanche, elles peuvent être perdues très rapidement. Et à jamais. Une vérité valable aussi bien pour les entreprises, les collectivités ou les particuliers.

« Les images, les lettres et les informations financières peuvent être perdues si votre disque dur plante. Un changement de technologie peut les rendre inutilisables« , affirme David Thomas des Archives Nationales britanniques. Un scénario que vivent déjà des ingénieurs de la NASA (agence spatiale américaine). Il ne reste qu’une seule machine capable de lire les cassettes contenant l’atterrissage d’une fusée sur la Lune?

Pour éviter de telles situations, l’une des solutions consiste à copier ces documents vers de nouveaux formats chaque année.

Le problème de conservation se pose avec encore plus d’acuité lorsqu’il s’agit de données en ligne. Qu’il s’agisse des échanges de mails ou de sites Internet, certaines de ces données disparaissent à jamais. A ce sujet, il faut souligner l’initiative intéressante issue de la ville de San Francisco. Le site www.archive.org permet de revoir certains sites Internet tels qu’ils se présentaient avant leur modification. Une manière intéressante de conserver la mémoire.

Cette solution préfigure peut-être l’avenir. A savoir confier ses données à une structure en ligne, du type de Google, capable de les conserver et d’écarter autant que possible tout risque de perte.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur