Consoles: Microsoft et Sony ne cassent plus les prix?

Régulations

Tandis que s’ouvre le salon E3 des jeux vidéo, à Los Angeles, Sony annonce une baisse du prix de sa console Playstation 2, et Microsoft suit pour sa XBox

L’annonce a surpris ! Tout d’abord parce que Kaz Hirai, le patron américain de Sony Computer Entertainment, et Robbie Bach, son homologue chez Microsoft, avaient tous deux déclarés à Reuters qu’ils n’envisageaient pas de baisser leurs tarifs. Mais surtout parce qu’éditeurs et distributeurs attendaient une baisse supérieure à celle annoncée !

Pourtant, à l’ouverture du salon E3 de Los Angeles, la guerre des consoles semblait se déplacer sur le terrain du jeu en réseau. Avec l’annonce par Microsoft de la sortie de Alo 2 et d’une version complétée de XBox Live. Et avec l’exclusivité accordée à Sony par Electronic Arts sur les jeux en réseau. Mais les démons du marketing ont repris leur droit chez les deux concurrents. Sony a lancé les hostilités en annonçant une baisse du prix de sa console Playstation 2 sur le territoire américain, de 199 à 179 dollars (environ 152 euros). Microsoft a immédiatement répliqué avec une baisse applicable dès hier, mercredi, qui place sa console XBox à 179,99 dollars. Aujourd’hui -observateur plus qu’acteur- Nintendo a écarté l’idée de baisser ses tarifs sur sa console GameCube. Il est vrai qu’à 149 dollars, elle reste la moins chère, surtout que sa vente s’accompagne, aux Etats-Unis, d’une promotion avec un jeu offert. La guerre des prix engagée par les fabricants de consoles de jeu est l’un des moteurs de ce marché. Une chute des prix dope généralement les ventes. Mais ici, l’affrontement déçoit. Les professionnels espéraient une baisse d’environ 50 dollars, il n’ont finalement obtenu qu’un piètre 10%.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur