Consoles Sony, Nintendo: des promos efficaces

Régulations

Grâce à des baisses de prix radicales, Sony et Nintendo affirment avoir dopé fortement les ventes de leurs PlayStation 2 et GameCube

Le prix apparaît de plus en plus comme le critère numéro un dans le choix d’une console de jeux-vidéo. Et une machine qui n’a jamais rencontré un succès planétaire ou qui est en fin de vie peut connaître un second souffle suite à une baisse de prix.

C’est exactement ce qui se passe avec la GameCube de Nintendo et la PlayStation 2 de Sony. La première machine, excepté au Japon, n’a pas rencontré le succès escompté. Mais à force de baisser son prix, Nintendo son fabricant parvient aujourd’hui à sauver les meubles. Aujourd’hui à 99 dollars, la machine s’écoulerait désormais comme des petits pains. Nintendo affirme même avoir doublé ses parts de marché aux Etats-Unis passant en 35 jours de 19% à 37%. Du côté de Sony et de sa PlayStation 2, le problème est différent. Malgré le fait qu’elle soit plus vieille que sa concurrente, la console du nippon truste le top des ventes depuis des années. Mais aujourd’hui, la machine semble arriver en fin de vie. Baroud d’honneur Sony fait face à une chute des ventes: -37% au troisième trimestre précipitant ses comptes dans le rouge. Afin de redynamiser cette branche, Sony a fait comme son concurrent: il a baissé le prix de sa machine. En Europe continentale, le groupe a ramené en juin le prix de la console à 199 euros, et à 139 livres (203 euros) le mois dernier au Royaume Uni. Le résultat serait à la hauteur puisque l’entreprise annonce en Europe des ventes “en vive progression”. Sony répète donc cette stratégie sur son marché principal: le Japon. La firme a annoncé mardi une baisse de 26% du prix de la PS2 à 19.800 yens (157 euros). Un dernier baroud d’honneur avant les Fêtes!


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur