Consoles Wii : le syndrome de la manette folle a encore frappé

Régulations

Le japonais annonce le rappel facultatif de millions de bracelets de sécurité
pour les manettes de sa console Wii. Ce qui ne l’empêche pas de cartonner !

On s’en doutait. La manette folle de la console Wii de Nintendo provoque un certain remous. Nintendo a donc décidé d’échanger gratuitement le bracelet de sécurité équipant la manette. Potentiellement, 3,2 millions de sangles qui présentent un risque de rupture sont concernées par ce rappel facultatif.

Cette sangle est composée de deux parties : une large se glisse au poignet, une fine est reliée à la manette. Mais, compte tenu du mode de jeu très physique que propose la console Wii, le frottement sur le plastique de la manette peut entraîner sur certaines sangles la coupure du lien, comme le démontrent les photos ci-dessous.

Cette rupture peut provoquer le jet inopiné de la manette. Plusieurs joueurs se sont ainsi plaints auprès de la firme japonaise de devoir supporter des coûts inattendus après avoir perdu le contrôle de leur manette, endommageant leur téléviseur ou d’autres équipements lors de parties effrénées. Les récits de problèmes d’utilisateurs se sont multipliés.

Malgré les mails d’avertissement et les déclarations des responsables de Nintendo (“les gens qui jouent avec la Wii s’excitent beaucoup plus que ce que nous avions prévu”, a ainsi déclaré le patron du groupe), le fabricant a dû se rendre à l’évidence.

“La première version de notre courroie, épaisse de 0,6 millimètre, s’est avérée insuffisante par rapport à la force de certains clients. Nous avons décidé de les remplacer par des courroies de 1,0 millimètre”, annonce le père de Mario.

Ce syndrome de la manette folle est une mauvaise nouvelle pour Nintendo mais il ne semble pas remettre en cause le succès de cette machine dans le monde. 325.000 Wii auraient été vendues en deux jours en Europe entraînant une rupture de stocks en magasin. 600.000 exemplaires ont été écoulés aux Etats-Unis dans les huit jours suivant son lancement et 400.000 au Japon le jour-même de sa sortie, avec là encore rupture des stocks. Nintendo s’attend à vendre quatre millions de Wii dans le monde d’ici la fin du mois, soit le double des prévisions du concurrent de toujours Sony.

A noter également: 200.000 adaptateurs pour la console portable DS et DS Lite sont aussi rappelées par le constructeur japonais. Nintendo a indiqué que ce problème technique n’affecterait exclusivement que les adaptateurs livrés au Japon.

Source : www.wiihaveaproblem.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur