Contenus haineux : Facebook condamné à 2 millions € en Allemagne

LegislationRégulations

Facebook est sanctionné pour n’avoir pas respecté la loi allemande sur les réseaux sociaux.

Les autorités allemandes ont décidé d’infliger une amende de 2 millions d’euros à Facebook pour avoir enfreint la loi “NetzDG” qui régit les réseaux sociaux.

Entrée en vigueur il y a un an et demi, elle fait notamment obligation de rapporter toutes les plaintes visant la présence de contenus haineux.

Facebook n’aurait pas communiqué avec précision sur le nombre de ces signalements. Le réseau social a indiqué avoir reçu 2.752 plaintes relatives à des contenus haineux en 2018.

Un chiffre étonnamment faible comparé à ceux d’autres plateformes comme Twitter (520.000 plaintes signalements sur la période) ou YouTube (plus de 250.000).

Une preuve de mauvaise volonté ?

La ministre de la Justice allemande Christine Lambrecht a dénoncé la difficulté d’accéder à la page de signalement sur Facebook qui se trouve dans les paramètres du compte.
Sur Twitter, par exemple, un bouton “Signaler ce tweet” figure sur chaque message. 

« Il est tout à fait clair que les normes communautaires de Facebook ne correspondent pas aux normes de la loi « , a estimé la ministre.
 
Facebook, qui assure s’être conformé à la législation mais estime qu’elle manque de clarté à certains égards, n’exclut pas de faire appel de cette amende.

«
Nous voulons supprimer les discours haineux aussi rapidement et efficacement que possible et mettons tout en œuvre pour cela. Nous respectons nos obligations de transparence : nous avons dévoilé de manière complète et précise le nombre de signalements que nous avons reçus », argumente l’entreprise.
Lire aussi :