CMA CGM : SAP France signe le plus gros contrat de son histoire

Logiciels

Un contrat référence. SAP France va rebâtir l’intégralité du système d’information du transporteur maritime CMA CGM. Tout simplement le plus grand contrat jamais signé par la filiale du premier éditeur européen.

En marge de l’annonce de ses résultats trimestriels, SAP annonce la signature d’un contrat cadre avec le transporteur maritime CMA CGM. Numéro 3 du marché des porte-conteneurs, le groupe marseillais, qui emploie 18 000 personnes dans le monde sur tous les continents et affiche un chiffre d’affaires de 16 milliards de dollars, confie au premier éditeur européen le développement d’une solution adaptée au transport maritime.

« Le contrat vise à fournir une solution complète adaptée au monde du transport », explique Franck Cohen, président de SAP Europe. Cette solution fera l’objet d’un co-développement, impliquant les équipes du donneur d’ordre lors des phases de développement avant que le produit ne soit reversé au catalogue de SAP, et doit être déployée avant fin 2015. Bien entendu, ce développement doit fonctionner au-dessus de Hana, la base de données In-Memory de SAP.

Calcul dynamique de prix

La solution doit venir supplanter des développements maison – sur base Oracle – et répondre à des problématiques intimement liées au cœur de métier du transporteur, au-delà des seules applications financières. « Il peut s’agit de l’optimisation du chargement des conteneurs, de leur gestion tout au long de la chaîne logistique ou encore du calcul dynamique de prix en fonction des conditions de marché et du taux de remplissage des bateaux », note Franck Cohen. Et d’ajouter : « Nous possédions déjà une solution pour le transport, notamment déployée chez DHL, ainsi qu’une autre pour les conteneurs. C’est en partant de ces bases que nous allons mettre au point le progiciel qu’attend CMA CGM. »

« Au cours de ces dernières années, le Groupe CMA CGM s’est doté d’un réseau mondial d’agences en propre et d’une flotte extrêmement performante. Afin de poursuivre notre développement, nous avons fait le choix de la meilleure solution adaptée à notre métier, réputée pour son efficacité et sa puissance », explique Rodolphe Saadé, directeur général délégué de CMA CGM dans un communiqué.

Dans le cadre de la co-entreprise avec IBM

Rappelons que CMA CGM a signé dès 2007 un contrat avec IBM, afin de monter une co-entreprise chargée de fournir des services informatiques au groupe. En 2012, le transporteur marseillais a confirmé cette association en renouvelant pour 5 ans le deal avec Big Blue. Au passage, le périmètre du contrat avait été étendu au Cloud et à l’analytique. Cette co-entreprise, baptisée CMA Systems, est directement rattachée à la présidence du groupe et elle est placée sous l’autorité de Jacques R. Saadé, PDG de CMA CGM.

Selon Franck Cohen, le développement de la solution s’inscrit dans le cadre de cette co-entreprise. Le montant du contrat n’a pas été précisé. Toutefois, le fait qu’il s’agisse du plus gros contrat jamais signé par la filiale hexagonale suffit à affirmer que le deal CMA CGM se chiffre en dizaines de millions d’euros.


Voir aussi

Silicon.fr étend son site dédié à l’emploi IT
Silicon.fr en direct sur les smartphones et tablettes


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur