Un contrat géant pour Microsoft Office 365… et pour les Google Apps

Pas de jaloux entre les deux concurrents du monde des outils bureautiques en ligne. Le département de la défense américain (DoD – Department of Defense) a en effet décidé d’opter à la fois pour les Google Apps du géant de la recherche Internet et pour la suite bureautique Office 365 de Microsoft.

50.000 licences ont été vendues par chacun des deux éditeurs. Un contrat d’importance pour Google et Microsoft. Toutefois, il est à noter que les licences ne seront payées que lorsque « le siège sera occupé ». Traduction, lorsqu’un service du ministère de la Défense aura décidé d’attribuer un accès à l’une ou l’autre de ces solutions (voire les deux) à l’un de ses employés.

En d’autres termes, Microsoft et Google ont obtenu le droit de vendre jusqu’à 50.000 licences de leurs solutions respectives aux services armés des États-Unis.

Un mouvement massif vers le cloud

Le DoD précise que ce contrat fait partie de l’effort de l’armée américaine visant à améliorer la collaboration et le partage d’informations via l’utilisation de services en mode cloud. Ces offres seront également mieux adaptées à du personnel par définition très mobile.

Côté Microsoft, le contrat comprend l’accès aux Office Web Apps, à Outlook, Lync et SharePoint. Notez que la firme de Redmond n’a pas directement remporté cette offre. C’est en effet Dell qui fournira l’accès à Office 365.

Crédit photo : © FotolEdhar Fotolia.com


Voir aussi
Quiz Silicon.fr – 10 questions sur Office 2013

Office 365 pour les entreprises