Contrefaçons: l’iPad déjà disponible en Chine

Logiciels

L’Europe ne possède pas encore d’iPad mais la Chine, si ! Le pays a fait fi des délais d’attente d’Apple, des versions pirates de la tablette sont disponibles dans « certaines boutiques ».

L’empire du milieu n’est jamais à court de ressources. C’est, du moins, l’impression que l’on a, vu d’Europe. Alors même que la sortie de l’iPad 3G a été décalée au 7 mai aux Etats-Unis et à la fin du mois de mai en Europe pour la tablette, la Chine, elle, a fait fi de cet agenda. L’agence Reuters révèle ce lundi 26 avril que « des versions pirates de la tablette d’Apple sont déjà disponibles dans certaines boutiques de Chine ».

Non, l’agence ne bluffe pas, il faut, certes, bien savoir choisir son quartier, aller « dans le quartier des magasins d’électronique de Shenzen, à la frontière avec Hong Kong» et aussi savoir se montrer insistant pour, au bout du compte, approcher la version chinoise du gadget, témoignel’Agence Reuters. « En insistant auprès de plusieurs vendeurs, l’un d’entre eux, se prénommant Lin, finit par accepter de montrer l’objet convoité dans une arrière-boutique discrète au cinquième étage du centre commercial.»

Les versions piratées meilleures que les iPad d’Apple ?

Toujours selon Reuters, ce modèle pirate de l’iPad serait « plus épais et rectangulaire que l’original, muni de trois ports USB » et « qui fonctionne sous Windows». S’il est plus grand en taille, son prix est vraisemblablement inférieur à celui commercialisé par Apple. 2.800 yuans (410 dollars) d’un cotécontre 499 dollars minimum de l’autre (l’iPad d’Apple peut coûter jusqu’à 699 dollars).

Des sites en ligne comme Taobao présente les deux versions, la piratée et celle d’Apple, en précisant que le modèle piraté est « encore plus performant que le vrai », mais Apple n’aurait pas trop de soucis à se faire. De par sa notoriété et grâce à la classe moyenne du pays, qui investit dans ce type de produits. Par ailleurs, face au format de la tablette et ses composants différents, qui plus est sous Windows, il est difficile de parler d’une vraie contrefaçon de l’iPad.

Quoique… Lin, le commerçant interrogé par Reuters, «assure que les usines du delta de la rivière des Perles, principale région manufacturière du pays, travaillent aux nouvelles versions de l’iPad piraté pour répondre à la forte demande. Ce n’est que la première version, bientôt, les usines seront capables de faire une bien meilleure copie ».


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur