Pour gérer vos consentements :

Core i7-8086K : Intel célèbre les 40 ans du 8086 avec un CPU cadencé jusqu’à 5 GHz

Computex de Taïwan : Intel a dévoilé le plus puissant de ses processeurs Core i jamais développé. Il s’agit du CPU Core i7-8086K.

La puce vient en hommage aux 50 ans de la firme de Santa Clara et aux 40 ans du processeur 8086.

Le premier Core i à 5 GHz

Proposée en édition limitée, puisque 50 000 unités seulement seraient gravées, la puce supplante le Core i7-8700K en termes de puissance.

En effet, si sa fréquence nominale est de 4 GHz, en mode Turbo, un de ses coeurs pourra être cadencé jusqu’à 5 GHz. Selon AnandTech, le mode Turbo pourrait également permettre de faire grimper la fréquence de tous les coeurs simultanément jusqu’à 4,6 GHz.

Il s’agit d’un CPU à 6 coeurs et 12 threads pouvant de surcroît être « overclocké ».

Le tarif du plus puissant des Core i jamais développé devrait avoisiner les 425 dollars.

Tirage au sort

Un tirage au sort organisé par la firme dirigée par Brian Kzranich le 7 juin permettra aux personnes résidant aux États-Unis, Canada, Allemagne France, Royaume-Uni, Corée du Sud, Taiwan, Japon et Chine, d’espérer remporter l’une de ces puces. Intel en attribue 2 086 aux États-Unis, 2 000 à la Chine, 1 000 à l’Allemagne et 500 pour chacun des autres pays éligibles.

Après le tirage au sort, le Core i7-8086K sera disponible à l’achat auprès détaillants le 8 juin, soit le jour du 40ème anniversaire du processeur Intel 8086.

Ce n’est pas la première fois qu’Intel lance un CPU en édition anniversaire de l’un de ses processeurs. En 2014, le Pentium G3258 venait commémorer le 20ème anniversaire du premier processeur estampillé Pentium.

Parallèlement, Intel a aussi annoncé Whiskey Lake (huitième génération de Core). Gravés en 14 nm (nanomètres), ils seront destinés à des ordinateurs portables légers sans place pour un ventilateur de CPU.

Une autre gamme de CPU répondant au nom d’Amber Lake également gravés en 14 nm sera destinée à des ordinateurs, des 2-en-1 ou des tablettes ultra-fines.

(Crédit photo : @Intel)

Recent Posts

DevSecOps : Snyk plie mais ne rompt pas

Snyk rejoint la liste de licornes de la cybersécurité qui réduisent leurs effectifs pour affronter…

6 heures ago

Scribe : les enseignements à tirer de l’échec de ce projet d’État

Un seul logiciel pour la rédaction des procédures entre police et gendarmerie. C'était l'objectif du…

7 heures ago

HackerOne : quand un initié détourne le bug bounty

Un employé de HackerOne aurait exploité à des fins personnelles des rapports de sécurité soumis…

12 heures ago

Jean-Noël Barrot, nouveau ministre délégué chargé du numérique

Jean-Noël Barrot est nommé ministre délégué chargé de la Transition numérique et des Télécommunications du…

1 jour ago

Cloud : Microsoft peine à se convertir à sa « nouvelle expérience commerciale »

Microsoft concède de nouveaux reports dans la mise en place de la « nouvelle expérience…

1 jour ago

PC, tablettes et smartphones : la dégringolade qui s’annonce

Tensions géopolitiques, inflation et difficultés d'approvisionnement impactent à la baisse le marché des terminaux. En…

1 jour ago