Coronavirus : quels symptômes sur le marché IT ?

Composants
coronavirus-marche-it

Dans quelle mesure l’épidémie de coronavirus affectera-t-elle les ventes d’équipements informatiques ? La situation des sous-traitants en Chine donne des indications.

Rouvrira, rouvrira pas ?

La question se pose actuellement dans l’industrie des produits électroniques, à propos des usines des sous-traitants chinois.

Face à l’épidémie de coronavirus, ces derniers ont pris – ou se sont vu imposer – des mesures de précaution. À commencer par la prolongation des vacances du nouvel an chinois pour l’ensemble de leur personnel.

En première ligne, Foxconn.

Le groupe taïwanais, principal sous-traitant d’Apple, fournit de nombreuses sociétés technologiques dont Amazon, Cisco, Dell, Google, HPE et Intel.

Ayant dû fermer la plupart de ses usines en Chine, il avait affirmé tabler sur une reprise lundi 10 février.

Reprise partielle

Il semble y avoir effectivement eu reprise, mais dans une moindre mesure.

Des informations contradictoires à ce sujet ont circulé au cours du week-end. Elles concernaient notamment l’usine de Shenzhen (sud du pays).

Sur place, les autorités auraient inspecté les usines et conclu à de hauts risques d’infection, entre autres de par une mauvaise ventilation des dortoirs et des cantines, apprenait-on samedi.

Le lendemain, les autorités avaient démenti, assurant que les inspections se poursuivaient.

Ce lundi, la situation s’est éclaircie. L’usine a vraisemblablement eu l’autorisation de rouvrir, mais pas à pleine capacité. 20 000 personnes seraient de retour, soit environ 10 % de l’effectif.

Le taux serait similaire pour l’usine de Zhengzhou (centre du pays).
Celle-ci est stratégique pour Apple, car impliquée à la fois sur l’iPhone 11 et sur une « édition spéciale » qui pourrait être dévoilée en mars.

lieu-production-smartphones

Le retail au ralenti

Apple lui-même pris des mesures. L’ensemble de ses boutiques en Chine devaient initialement rester fermées jusqu’au 9 février. Elles le demeureront encore au moins quelques jours.

À l’échelle du pays, c’est tout le secteur de la distribution qui tourne au ralenti. Canalys estime que les ventes de smartphones de smartphone sur le 1er trimestre 2020 seront de 40 à 50 % inférieures à celles du trimestre précédent.

Le cabinet d’études anticipe un recul de 20 % pour les PC. Il anticipe par ailleurs des reports de lancements de produits, particulièrement dans le domaine de la 5G.

Du côté de Trendforce, on a revu à la baisse (- 10 %) les prévisions de volume de production d’iPhone au 1er trimestre 2020.

Foxconn vient de fournir un indicateur dans ce sens : à 364,6 milliards de dollars taïwanais (11,1 milliards d’euros), ses revenus sur le mois de janvier accusent un repli annuel de 12 %.

Au dernier bilan, le coronavirus a fait plus d’un millier de morts, pour un peu plus de 43 000 cas déclarés.

Photo d’illustration © Indypendenz – Shutterstock.com

Lire aussi :

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur 
Avis d'experts de l'IT