Coronavirus : au secours, la tech est malade ?

Projets
coronavirus-tech

Des usines de semi-conducteurs au MWC, le coronavirus a des répercussions sur l’industrie IT.

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Le MWC ? On n’y verra ni LG, ni ZTE.

Les deux groupes ont renoncé à participer au salon, qui se déroulera du 24 au 27 février à Barcelone.

L’un et l’autre ont des motifs liés à l’épidémie du coronavirus.

Du côté de LG, on refuse d’« imposer inutilement à des centaines d’employés un déplacement à l’étranger ».
D’autres événements seront organisés pour présenter les produits qui devaient être annoncés à l’occasion du MWC. On attendait notamment le successeur du LG G8 ThinQ.

ZTE évoque des « effets secondaires » de l’épidémie. Essentiellement des problèmes de transport et de visa. Mais la communication du groupe chinois laisse suggérer que la vague de xénophobie qui se propage en parallèle du virus a aussi pesé dans la balance.

Organisatrice du MWC, la GSMA affirme suivre avec attention l’évolution de la situation. L’ensemble du programme est maintenu, avec des mesures d’hygiène renforcées. Entre autres, un protocole de changement de micro entre les conférences et la recommandation faite à tous les participants d’éviter les poignées de main.

Retenues à la source

L’industrie des semi-conducteurs souffre aussi de cet épisode.

Les principaux fournisseurs installés en Chine ont pris des mesures de précaution. Notamment la prolongation des vacances du nouvel an chinois.

Les autorités ont elles-mêmes le pouvoir de proroger cette période de congé. Dans un tel contexte, il est difficile d’estimer les conséquences sur les chaînes de production.

Chez Foxconn, on entend reprendre les activités à partir du 10 février dans tout le pays. Sauf à Wuhan, épicentre de l’épidémie, où l’échéance est fixée au 13 février.

Le groupe taïwanais anticipe un « impact minime » du fait de sa capacité à basculer la production vers des usines à l’étranger (Inde, Mexique, Vietnam).

Des questions se posent toutefois quant à l’aptitude des fournisseurs à relancer immédiatement leur activité au niveau maximal de production.
Nombre d’entre eux ont revu à la baisse leurs prévisions de ventes pour le 1er trimestre 2020.

Principal client de Foxconn, Apple a fermé l’ensemble de ses boutiques, bureaux et centres de contact en Chine jusqu’au 9 février.
1 à 2 % des iPhone qui auraient dû être vendus sur place au premier trimestre le seront au deuxième, estiment certains analystes.

Samsung a lui aussi commencé à fermer certains lieux, au cas par cas. Parmi eux, son flagship de Shanghai (The Bund).

Photo d’illustration © dgmata – Fotolia.com

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

Lire aussi :

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur 
Avis d'experts de l'IT