Corruption : Lucent à l'amende

Régulations
Du rififi dans le nuage entre Amazon et Google

Le groupe aurait dépensé plus de 10 millions de dollars pour séduire des officiels chinois

Lucent a accompagné le développement de ses activités en Chine – où l’équipementier des télécoms a signé un premier contrat en 1997 – de pratiques de corruptions, ce qui ne surprend pas, sauf que le groupe s’est fait prendre la main dans le sac !

Entre 2000 et 2003, environ un millier d’officiels chinois auraient bénéficié des largesses du groupe, qui aurait dépensé plus de 10 millions de dollars pour les inviter à Disneyland, aux chutes du Niagara, au Grand Canyon, à Hawaii, ou encore en Thaïlande.

Rattrapé par la Justice américaine et par la SEC (Securities and Exchange Commission, le gendarme de Wall Street), Lucent a négocié, et l’affaire va se terminer par une amende de 1 million de dollars pour infraction à la législation sur la corruption, qui sera versée au Département américain de la Justice, et 1,5 million versés à la SEC.

Lucent a depuis été acquis par Alcatel. Cette affaire, même si elle se solde au mieux des intérêts du groupe, n’arrangera pas ses relations conflictuelles avec ses actionnaires et le marché…


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur