Cortado décline Cloud Desktop en version HTML5

MobilitéRéseaux

Proposant de solides fonctions d’impression et de gestion des fichiers, Cortado Cloud Desktop est une offre efficace. Un client HTML5 est en cours de mise au point.

Découverte de l’offre Cortado Cloud Desktop avec Jean-François Masson, directeur des ventes France, Belgique & Luxembourg de Cortado AG.

Le monde mobile monte en puissance en entreprise

L’offre Cortado Cloud Desktop permet d’accéder aux ressources de l’entreprise depuis un terminal mobile, comme une tablette ou un smartphone. Par ressources, il faut comprendre fichiers, imprimantes et fax, mais aussi divers services, comme les bases de données (récemment prises en charge par Cortado Corporate Server).

Pour Jean-François Masson, cette solution arrive à point. « Nous avons réalisé un sondage lors du VMworld de Copenhague. Il apparait que 80 % des entreprises prennent en compte les terminaux mobiles dans le SI, ou sont sur le point de le faire. »

Des solutions de bureau déporté inadaptées

Certes, des offres de bureau distant existent déjà, la plus connue étant signée Citrix. « Elles ne proposent toutefois pas une ergonomie adaptée aux terminaux mobiles. Elles ont également d’autres défauts comme une forte consommation de bande passante, l’impossibilité d’interagir avec les applications locales ou de fonctionner hors ligne, et l’absence d’outils de gestion des terminaux mobiles. »

Des problèmes auxquels l’éditeur berlinois tente de répondre. Lors de la démonstration du client iPad, nous avons pu constater l’adéquation du produit avec le format tablette. Certaines fonctions sont bien pensées : il est par exemple possible d’ouvrir un document dans une application locale, puis de renvoyer le fichier vers le serveur Cortado, par courrier électronique. Une façon astucieuse de contourner les défauts d’iOS.

L’impression, la grande force de cette solution

Les fonctions d’impression constituent aujourd’hui le plus gros avantage concurrentiel de ce produit. Il est ainsi possible d’imprimer ou de faxer un document en utilisant les équipements de l’entreprise, mais aussi via une imprimante Wifi disponible à proximité du terminal, et ce, sans installation préalable d’un pilote.

Pour ce faire, Cortado s’appuie sur sa technologie ThinPrint : le serveur prépare le document pour l’imprimante (il reconnait une dizaine de milliers de modèles différents), l’application Cloud Desktop se bornant à transmettre les données générées. Astucieux.

Plus loin que la GED

Au premier regard, Cortado Cloud Desktop peut être vu comme une solution de gestion électronique des documents. Toutefois, le produit est capable d’aller plus loin. En témoigne le support des bases de données Access, qui permet de lancer des requêtes directement depuis un terminal mobile.

Jean-François Masson nous le confirme ; ce n’est qu’une première étape, d’autres services devant faire leur entrée ultérieurement sur cette plate-forme.

Un desktop universel ?

À ce jour, le client Cortado Cloud Desktop est compatible avec Android, BlackBerry OS, iOS et Symbian. La connexion avec le serveur exploite des techniques de compression et de chiffrement. Au besoin, le module client pourra fonctionner hors ligne.

L’éditeur vient également de lever le voile sur une version HTML5 de son offre. Compatible avec la plupart des navigateurs web du marché (Internet Explorer, Firefox, Chrome et Safari), ce produit proposera des fonctionnalités proches de celles disponibles sur le client natif. Il permettra donc de rendre l’offre déportée de Cortado accessible sur la plupart des systèmes d’exploitation mobiles et desktop.

L’arrivée du client HTML5 est programmée pour la fin de l’année.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur