Coupe de monde: Avaya s’envoie (déjà!) des lauriers

Réseaux

Sur les sites de la Coupe du Monde de football, Avaya dit faire des miracles… Le “tout IP” à l’épreuve du feu? Le ‘big-sponsor’ ne parle pas d’incidents

A ce stade… de la Coupe du Monde, soit une semaine après le lancement de la compétition, les Centres d’opérations réseau d’Avaya, fournisseur officiel, enregistrent déjà plus de

6 téra-octets de données. Pour rappel, la configuration compte 30.000 points de maintenance et 45.000 connexions réseau répartis sur 70 sites, y compris les 12 stades de Francfort à Munich. Avaya Global Services a en charge le “Centre de contrôle informatique” de la FIFA de Munich (Allemagne) ainsi que le Centre opérationnel d’Avaya de Coppell (Texas). Le fournisseur mobilise 250 employés de son entité Avaya Global Services. Dans le package Support Services IP avec les services de supervision) d’Avaya sont notamment utilisés : * ESP (Enterprise Service Platform) : plate-forme de distribution de services, gestion de réseau à distance, “supervision proactive des relations entre les applications IP voix et données, ainsi que leur infrastructure physique commune, pour détecter rapidement, voire résoudre automatiquement, les problèmes de performances avant qu’ils n’aient un impact effectif“. * SIG (Secure Intelligent Gateway) fournit un accès sécurisé aux matériels et une détection sur le réseau convergé et reçoit l’information des matériels pour une analyse permanente en temps-réel. Avaya utilise également son analyseur de réseau convergé CNA (Converged Network Analyzer) notamment pour les applications d’accréditation et de billetterie. Pas d’incidents officiellement à déplorer…


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur