Coupe du monde de foot: il faudra montrer patte blanche

Régulations

Pour lutter contre les hooligans, les organisateurs de la compétition vont mettre en place des contrôles biométriques fournis par Steria à l’entrée des stades

La prochaine Coupe du monde de football qui se déroulera l’été prochain en Allemagne sera hautement sécurisée. Il y a bien sûr le risque terroriste, toujours présent. Mais surtout, les organisateurs veulent éviter que les stades soient envahis de hooligans de tout poil. Ils estiment à 10.000 le nombre de supporters potentiellement violents se rendant à la Coupe du Monde.

Pour faire face à ces menaces, les autorités ont pris des mesures radicales. Des contrôles biométriques seront effectués à l’entrée de chaque stade où aura lieu la compétition. Il s’agira d’identifier les supporters fichés par les services de police. La solution technologique est fournie par un français, Steria. L’opérateur global de services informatiques a en effet été choisi par les forces de police bavaroises pour la mise en ?uvre de sa solution biométrique Steria FIT. Concrètement, les empreintes digitales seront recueillies au moyen d’un scanner et traitées électroniquement, en temps réel. Le système de transmission d’images digitales (Steria FIT), développé en collaboration avec Steria en Allemagne, compare automatiquement les données recueillies aux empreintes digitales figurant dans les bases de données du Land concerné ou dans les fichiers des services fédéraux de la police judiciaire. Selon le groupe, quelques secondes suffisent pour identifier un suspect, quel que soit l’endroit où il se trouve. On peut l’espérer, sinon on peut prévoir de sacrées files d’attente devant les stades ! La solution biométrique de Steria est actuellement testée dans le nouveau stade AllianzArena de Munich et dans le stade Frankenstadion de Nuremberg.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur