Courriels éphémères : Gmail gagne le mode confidentiel sur iOS et Android

AppsMobilité

Google lance le mode confidentiel sur les terminaux mobiles iOS et Android. Un zeste de Snapchat dans la messagerie qui a bénéficié d’une mise à jour conséquente en mai dernier.

Google avait procédé à une refonte de Gmail en mai dernier, avec notamment l’introduction du mode confidentiel sur Gmail pour le Web.

Des emails éphémères

Cette fonctionnalité signe son arrivée sur les applications iOS et Android de Gmail.

Le mode confidentiel permet aux utilisateurs de contrôler les emails sensibles qui sont envoyés.

Il peuvent ainsi, à leur discrétion, choisir que des emails expirent au bout d’un certain temps après qu’ils aient été envoyés. On retrouve là une des formules qui a fait le succès de Snapchat avec la notion de messages éphémères.

En supprimant l’accès à un email, le destinataire ne sera plus en mesure de transférer, copier, imprimer ou télécharger un message confidentiel.

Même si Google précise qu’il reste possible de faire des captures d’écran.

L’utilisateur qui a recours au mode confidentiel peut aussi exiger du destinataire un code d’authentification SMS afin d’ouvrir le message. Celui-ci devra alors rentrer le mot de passe reçu par SMS pour accéder à l’email.

Des premières critiques

Si Google prône une volonté d’aider à protéger les informations sensibles contre les accès non autorisés, des critiques se font déjà entrendre.

Ainsi, le groupe de protection des libertés sur Internet Electronic Frontier Foundation (EFF) pense que ce nouveau mode n’est pas du tout sécurisé et peut même donner aux utilisateurs un faux sentiment de sécurité, indique Engadget.

Il n’est ainsi pas chiffré de bout en bout et les emails ne disparaissent pas du répertoire des messages envoyés dans Gmail. Ils peuvent donc être potentiellement récupérés par des hackers.

Par ailleurs, le recours au SMS pour l’authentification du destinataire nécessite de renseigner le numéro de téléphone de celui-ci, ce qui va à l’encontre même de la confidentialité.

(Crédit photo via Visualhunt.com)

Lire aussi :

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur