Pour gérer vos consentements :
Categories: MobilitéSmartphones

Covid-19 : un virus à double tranchant pour le marché des smartphones

D’abord l’offre, puis la demande : les deux forces du marché des smartphones ont tour à tour souffert au 1er trimestre 2020.

Canalys, Counterpoint Research et IDC soulignent le phénomène dans leurs estimations respectives.

Ces dernières varient, mais pas une ne donne plus de 300 millions de smartphones livrés au cours du trimestre.

Chez Canalys, le compteur en est à 272 millions (-13 % d’une année sur l’autre), son niveau le plus bas depuis 2013.

Un peu plus d’un cinquième de ces smartphones (59,6 millions, soit 21,9 %) sont de marque Samsung.
Le groupe a pu tirer son épingle du jeu lors de la première phase de la crise sanitaire, grâce à ses usines hors de Chine (Vietnam, Corée du Sud).

Huawei enregistre le même taux de baisse annuelle (-17 %, à 49 millions d’unités).
Au-delà du Covid-19, qui fait chuter de 35 % ses livraisons hors de Chine, la firme reste privée des services Google. Les distributeurs en sont d’autant plus frileux.

Porté en début de trimestre par l’iPhone 11, Apple limite la casse : – 8 % (37,1 millions). Ce qui lui permet de rester devant Xiaomi (30,2 millions ; + 9 %) et vivo (24,2 millions ; + 3 %).

Le comportement des détaillants a joué sur les chiffres qu’annonce Canalys. Avec le confinement, ils ont basculé leurs stocks vers les canaux online… et ainsi réduit leur demande auprès des grossistes et des fabricants.

La Chine aux commandes de la relance ?

Dans ce contexte la concentration du marché se poursuit. Les données de Canalys en rendent compte, comme celles de Counterpoint. D’après ces dernières, cinq constructeurs ont accaparé près de 70 % des ventes (+3 points d’une année sur l’autre).

Le volume annoncé s’élève à 295 millions de smartphones (-13 %). La Chine a connu une baisse sans égale (-27 %), sa part sur le marché mondial passant de 26 % à 22 %.

Le top 4 est le même que chez Canalys. Samsung (59 millions d’unités) devance Huawei (49 millions), Apple (40 millions) et Xiaomi (29,7 millions ; seul en croissance). Oppo, société sœur de vivo, occupe le 5e rang (22,3 millions).

Counterpoint s’attend à un deuxième trimestre plus favorable pour les marques fortement implantées en Chine, où le confinement a été levé plus tôt.

IDC projette le même scénario, non sans souligner la baisse déjà marquée des volumes de livraisons au 1er trimestre en Europe de l’Ouest (-18,3 %) comme aux États-Unis (-16,1 %).

Samsung subit la plus forte baisse du top 5 : -18,9 %, à 58,3 millions de smartphones.

Huawei fait à peine mieux : -17,1 %, à 49 millions d’unités. Les baisses de prix pratiquées sur les séries Mate 30 et P30 ont aidé.

Prime, une nouvelle fois, à l’iPhone 11 pour Apple, dont les ventes reculent modestement : – 0,4 % (36,7 millions). Xiaomi (29,5 millions ; +6,1 %) et vivo (24,8 millions ; +7 %) suivent.

Illustration principale © Africa Studio – Shutterstock.com

Recent Posts

Collaboratif : Jamespot étoffe son portefeuille avec Diapazone

L'éditeur logiciel français Jamespot ajoute la brique d'orchestration de réunions Diapazone à son offre collaborative…

2 jours ago

Gestion des secrets : pourquoi les équipes DevOps sont à la peine

Les pratiques DevOps de gestion des secrets d'une majorité d'organisations ne sont pas normalisées et…

2 jours ago

Visioconférence : qui sont les principaux fournisseurs ?

Qui sont les têtes d'affiche de la visioconférence et qu'attendre de leurs offres ? Éléments…

3 jours ago

Fargate : une nouvelle étape dans la transition Arm d’AWS

Le moteur serverless Fargate vient allonger la liste des services AWS exploitables avec les instances…

3 jours ago

Ransomware : l’essor de la cybercriminalité en tant que service

En France, le nombre d'attaques par rançongiciels (ransomwares) a augmenté de 255% en une année,…

3 jours ago

Sécurité du cloud : Google dresse un état des lieux

Le détournement de ressources cloud, par quels moyens et à quelles fins ? Un rapport…

3 jours ago