Covid-19 : Microsoft révise son calendrier de maintenance logicielle

Logiciels
Microsoft Covid-19 maintenance logicielle

De Windows 10 à Dynamics 365, la liste des produits Microsoft concernés par une prolongation de maintenance continue de s’allonger.

Face à la disponibilité limitée des équipes IT en cette période de crise, Microsoft allonge la maintenance de certains logiciels.

Les dernières annonces en la matière sont tombées ce 14 avril, jour de Patch Tuesday.

Le groupe américain a décrété six mois supplémentaires de support étendu pour Windows 10 1809, éditions Famille, Pro, Pro Éducation, Pro pour stations de travail et IoT Core.
La dernière mise à jour de sécurité n’interviendra donc pas le 12 mai prochain, mais le 10 novembre.

Rien ne change pour les éditions Entreprise et Éducation, qui feront l’objet d’une maintenance jusqu’au 11 mai 2021.

Microsoft avait fait, le mois dernier, le même type d’annonce pour les éditions Entreprise et Éducation de Windows 10 1709. Celles-ci devaient bénéficier de mises à jour de sécurité jusqu’au 14 avril 2020. Elles en recevront finalement jusqu’au 13 octobre.

Rien de nouveau pour les version plus récentes de Windows 10 :

  • 1903 : maintenance jusqu’au 8 décembre 2020
  • 1909 : maintenance jusqu’au 11 mai 2021 sauf pour les éditions Entreprise et Éducation (10 mai 2022)

Le SaaS aussi

Ces modifications sont récapitulées sur la page « Infos-clés sur le cycle de vie Windows ».

Elles le sont aussi dans un document qui mentionne les changements décidés pour d’autres produits :

  • Windows Server 1809 (éditions Standard et Datacenter) : maintenance jusqu’au 10 novembre 2020 au lieu du 12 mai
  • Configuration Manager 1810 : maintenance jusqu’au 1er décembre 2020 au lieu du 27 mai
  • Versions 2010 de SharePoint Server, SharePoint Foundation et Project Server : maintenance jusqu’au 13 avril 2021 au lieu du 13 octobre 2020
  • Ancienne version du client web Customer Engagement pour Dynamics 365 : maintenance allongée de deux mois, jusqu’en décembre 2020
  • Exchange Online : un sursis pour l’authentification de base.
    Cette méthode se fonde sur une paire identifiant/mot de passe que les applications clientes communiquent à chaque requête.
    Microsoft devait commencer à la désactiver le 13 octobre pour les requêtes Exchange ActiveSync, POP, IMAP et Remote PowerShell. Et ouvrir ainsi la voie à l’authentification dite « moderne », basée sur OAuth 2.0.
    La coupure de l’authentification de base ne démarrera finalement pas avant le 2e semestre 2021 sur les comptes qui l’utilisent activement. On rappellera qu’elle est déjà inactive par défaut pour les nouveaux comptes. Et que l’échéance d’octobre 2020 reste en vigueur pour les comptes qui n’en font pas usage.

La prolongation de maintenance n’est pas automatique. Il en va ainsi entre autres pour Office 2010 et Project Server 2010.

Photo d’illustration

Lire aussi :

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur 
Avis d'experts de l'IT