Covid-19 : la résilience du secteur numérique se joue aussi à l’échelle européenne

Est-ce l’heure, pour l’Europe, de lancer un plan d’investissement à destination des PME technologiques innovantes ?

L’association professionnelle allemande Bitkom l’a suggéré aux entreprises qu’elle a interrogées pour le compte du lobby « des industries de transformation numérique  » DigitalEurope (dont elle est membre).

Des 399 qui ont répondu, 52 % trouvent l’idée « très pertinente ». Elles sont à peu près aussi nombreuses (50 %) à en dire autant de l’assouplissement des aides d’État.

mesures européennes

L’échantillon global comprend 634 organisations. Les allemandes y sont très représentées (235), au contraire des françaises (moins d’une dizaine).

Plus de trois quarts des entreprises (77 %) estiment que la crise dégradera leur performance financière. Elles sont par ailleurs 36 % à anticiper un effet négatif sur le maintien de l’emploi.

Impact coronavirus

Hors Allemagne, les deux tiers (67 %) affirment percevoir une grande incertitude chez leurs clients. Elles sont quasiment aussi nombreuses (65 %) à déplorer le report de commandes, quand elles n’en évoquent pas l’annulation (30 %).
Reportées sont également les décisions d’investissement, pour 52 % de l’échantillon. Les réductions de production sont plus rares (23 %), tout comme l’impossibilité de travailler pour une part du personnel (23 %).

effets coronavirus

Projets : un appel au secteur public

Les effets sur la supply chain sont notables. Les entreprises concernées relèvent peu d’arrêts complets en Europe (1 %), mais plus de la moitié admettent des perturbations. Le phénomène est plus marqué en Chine (11 % font part d’un arrêt total).

perturbation supply chain

Les principales mesures prises en conséquence de la crise ont trait au télétravail : faciliter la pratique (78 %), la recommander (89 %), définir des exigences techniques (92 %) et remplacer les réunions physiques par de la visio (92 %).
La fermeture de bureaux ou d’usines est moins fréquente (27 %), tout comme l’adaptation des plages horaires de travail (19 %) et l’imposition de congés réguliers (18 %).

mesures coronavirus

La quasi-totalité des entreprises (93 %) se sont faites à l’idée d’une récession. Au moment du sondage (17 mars – 16 avril), elles étaient 87 % à estimer que la crise allait encore s’aggraver.
Tout en saluant globalement (à 53 %) les mesures prises par leur gouvernement, elles ont été 50 % à en dénoncer l’insuffisance pour les entreprises.

avenir coronavirus

Au niveau national – une fois encore, hors Allemagne -, 56 % des entreprises déclarent qu’une aide gouvernementale à la rémunération de leurs salariés est nécessaire pour éviter des licenciements. Pour 19 %, il s’agit même d’éviter la faillite.
Les taux sont similaires pour décalage des échéances fiscales, ainsi que pour le lancement de projets et d’appels d’offres dans le secteur public.

mesures nationales

Illustration principale © jdr3505 / Jim Rosebery viaVisual hunt / CC BY