CPU : IBM met en avant ses POWER face aux SPARC T4

Réseaux

Les SPARC T4 seraient plus performants que des POWER ? Pas si sûr, rétorque IBM, qui en profite pour rappeler que les POWER7+ vont bientôt faire leur entrée.

Fin septembre, Oracle levait le voile sur les processeurs SPARC T4, des composants surpuissants qui prendront place dans un nouvel ensemble de serveurs. La firme indiquait alors que ses puces se montraient 2,4 fois plus rapides que les processeurs POWER d’IBM.

Une supériorité contestée par Big Blue

Il fallait s’y attendre, IBM n’a pas apprécié les allusions d’Oracle. Nos confrères de The Register ont ainsi mis la main sur une présentation où la firme fait le point sur les SPARC T4.

Big Blue indique tout d’abord qu’Oracle compare surtout son nouveau processeur à ses prédécesseurs. Or, les chiffres donnés suggèrent que le SPARC T4 serait d’une puissance grosso modo équivalente à celle d’un POWER6 ou d’un Xeon Nehalem, deux composants présentés… mi 2007. Subitement, la nouvelle puce d’Oracle perd de sa superbe.

Le POWER7+ annoncé

IBM glisse également dans sa présentation que le POWER7+ devrait être très prochainement rendu public. Comme indiqué précédemment, cette puce sera gravée en 32 nm (contre 45 nm aujourd’hui). La fréquence de fonctionnement de ce processeur devrait ainsi grimper.

La quantité de mémoire cache devrait également être augmentée et des unités d’accélération matérielle pourraient faire leur entrée. De quoi renforcer le leadership de cette offre en terme de puissance brute.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur