Crise chez les opérateurs télécoms : la série noire continue avec AT&T

Cloud

Le géant américain annonce la suppression de 12.000 emplois !

Ils se sont donnés le mot… Après BT (10.000 emplois supprimés) et Telecom Italia (4.000 postes à la trappe), c’est au tour de l’américain AT&T d’annoncer la douloureuse. Et on peut se demander si ces géants ne profitent pas de la crise pour couper dans leurs effectifs sans trop de difficultés…

L’opérateur va donc supprimer 12.000 postes, soit 4% de ses effectifs… La société basée à Dallas a précisé que les suppressions d’emploi commenceraient dès ce mois-ci et se poursuivraient en 2009.

Pour justifier sa décision, le groupe met en avant les pressions économiques, l’évolution de la répartition de ses activités et la nécessité d’avoir une organisation plus rationnelle. Ces suppressions d’emplois forceront l’opérateur à enregistrer une charge de 600 millions de dollars au quatrième trimestre. AT&T compte également réduire ses investissements en 2009.

Grand seigneur, l’opérateur souligne que s’il réduit ses effectifs, il continuera d’embaucher dans certaines activités comme le sans-fil, la vidéo et le haut débit.

L’annonce d’AT&T pourra néanmoins surprendre. Le géant bénéficie en effet depuis plusieurs mois du large succès de l’iPhone d’Apple dont il a l’exclusivité aux Etats-Unis…


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur