Croissance plus forte que prévue pour SAP

Régulations

L’éditeur se félicite d’un deuxième trimestre “excellent”

Les résultats de SAP sont toujours aussi solides. Au deuxième trimestre, le numéro un mondial des progiciels affiche un bénéfice net en hausse de 8,2% à 449 millions d’euros et un bénéfice d’exploitation qui progresse de 10% à 577 millions d’euros. Le revenu des logiciels et des services a bondi de 15,5% à 1,71 milliard d’euros. Le chiffre d’affaires global a progressé de 10,4% à 2,424 milliards d’euros. L’éditeur allemand dépasse allègrement les attentes.

“Le deuxième trimestre a été excellent pour SAP, avec des hausses à deux chiffres dans toutes les régions”, estime le président du groupe Henning Kagermann, dans un communiqué. Dans la région Europe/Moyen Orient/Afrique, le groupe a augmenté ses ventes de licences et services de 16%, sur le continent américain de 12%.

Prudent, le groupe a maintenu ses objectifs pour le reste de l’exercice. Il prévoit également une baisse de a marge opérationnelle dans une fourchette allant de 26 à 27% (contre 27,3% en 2006), en raison d’investissement dans une nouvelle solution de gestion pour les petites et moyennes entreprises.

SAP pourrait par ailleurs provisionner les conséquences de son contentieux avec Oracle. Rappelons que l’éditeur allemand a reconnu avoir eu accès, par téléchargement, à des documents appartenant à Oracle, à travers sa filiale TommorowNow.

Selon Oracle, SAP aurait ainsi récupéré plusieurs milliers de documents lui appartenant et portant sur ses propres serveurs, afin de constituer une bibliothèque illicite de code protégé par la propriété industrielle. SAP aurait utilisé les codes des clients Oracle, via cette filiale TomorrowNow, pour télécharger des données à partir de son site de maintenance.

Le groupe de Larry Elison avait porté plainte pour vol de secrets industriels “à grande échelle”.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur