Croissance toujours insolente pour l’e-commerce français

Régulations

Selon l’Ascel, il progresse de 30% au deuxième trimestre

Boutiques spécialisées et grandes surfaces n’ont plus le monopole, et les commerçants du net tissent leur Toile avec une habileté toute électronique. Le panel présenté par l’association des commerçants en ligne rassemble 22 cyber-boutiques. Bilan des courses, les Français sont de plus en plus nombreux à préférer le clavier de leur ordinateur au bon vieux caddy pour faire leurs courses.

La progression par rapport au premier trimestre de cette année est de 12% pour le chiffre d’affaires et de 13% pour le nombre de commandes. Sur un an, la progression atteint 30%. Il faut souligner que le premier trimestre était déjà en progression par rapport au dernier trimestre 2005, lequel, comme cela se vérifie chaque année, a concentré une très forte activité.

Pour Médiametrie cette progression s’explique en partie par le changement de comportement des acheteurs en ligne qui font de plus en plus confiance dans les systèmes de paiement longtemps controversés.

15,4 millions d’internautes, soit 58,1%, déclarent avoir confiance dans le commerce en ligne.

La croissance de l’e-commerce est quatre fois supérieure à la croissance de la population internaute : alors que celle-ci passait de 24,8 millions en mai 2005 à 26,5 millions en mai 2006, soit une progression de 7%, dans le même temps, le nombre d’acheteurs en ligne passait de 12,2 millions à 15,6 millions,28%.

Parmi ceux-ci, la moitié, soit 7,8 millions, a effectué son dernier achat depuis moins d’un mois. 10,1 millions d’internautes, soit près de quatre internautes sur dix, ont l’intention d’effectuer un achat en ligne au cours des six prochains mois, parmi eux, 1,5 million n’ont encore jamais acheté en ligne.

L’e-commerce d’un point de vue géographique

En un an, la croissance du nombre de e-commerçants français a été tout a fait remarquable avec une augmentation de 53,7%. 2 963 e-commerçants, soit 46,2%, commercialisent leurs produits dans au moins un pays hors de France. On constate une légère diminution au 2e trimestre 2006 (-2,2%). Ce résultat laisse supposer que les nouveaux e-commerçants cherchent d’abord à s’établir solidement dans l’Hexagone avant de s’ouvrir vers de nouveaux marchés.

Ce sont notamment les pays limitrophes qui bénéficient de leurs services. Ils sont entre 40 et 48% à livrer en Belgique, au Luxembourg, en Allemagne, en Espagne, en Italie, en Suisse, aux Pays-Bas, au Royaume-Uni ou au Portugal.

Sur l’ensemble des e-commerçants qui livrent en France, 7,3% ont leur siège social dans un autre pays, principalement en Belgique (23,1%), en Suisse (14,8%) et en Allemagne (11,3%). Le nombre de e-commerçants internationaux livrant en France a également connu une augmentation de 26% en 12 mois.

Les secteurs les plus en vogue

Médiamétrie a établi le “top 10” des produits les plus achetés en ligne : DVD, livres, voyages, habillement, CD audio, informatique, TV & consoles de jeux, billetterie, beauté, jeux et jouets hors consoles.

Les secteurs les plus importants du 2ème trimestre 2006 en termes d’intentions d’achat sont (en % des requêtes) : culture et loisirs (19%), voyages et tourisme (15%), informatique (13%), services (financiers, professionnels, etc.) (10%)

Les secteurs dont la progression en nombre d’intentions d’achat est la plus forte (supérieure à la moyenne des 14 secteurs étudiés) sur un an (2ème trimestre 2006 / 2ème trimestre 2005) sont : audio photo ciné (photo numérique, lecteur DVD, home cinéma, développement photos) : +121% ; immobilier (appartement, location appartement, achat maison) : +81% ; vêtements et accessoires (vêtements, chaussures, lingerie, bijoux) : +65% ; informatique (ordinateur portable, écran ordinateur, disque dur) : +116% ; voyages – tourisme (vacances, voyages séjours, week-end): +80%.

Le top 15 des mots clés ayant connu les plus fortes progressions au 2ème trimestre 2006 parmi les principaux secteurs : ADSL, célibataire, ordinateur portable, rencontre, rachat crédit, téléphone portable, mutuelle, assurance-vie, développement photo, coupe du monde, billet avion, voyage dernière minute, location vacances, impôts, chambre hôte.

À noter que l’ASCEL prépare une étude similaire, mais sur l’évolution de l’e-commerce à l’international.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur