Crowdfunding : 1 milliard de dollars investi sur Kickstarter. Et la France ?

Régulations
Argent, investissement © Rangizzz - Fotolia.com

Le crowdfunding ? Un modèle de financement qui marche, explique Kickstarter. Cette plate-forme a permis de lever plus d’un milliard de dollars de fonds.

Le financement participatif – crowfunding en anglais – est un phénomène qui semble prendre de l’ampleur. Pour preuve, cette annonce de l’américain Kickstarter, qui déclare avoir aidé à lever plus de 1 milliard de dollars depuis sa création, dont plus de la moitié au cours des douze derniers mois.

619 millions de dollars ont été investis par des personnes qui ont montré leur intérêt pour plus d’un projet. Certains se sont donc visiblement découvert une vocation de business angel avec cette plate-forme. Et cela marche, puisque 859 millions de dollars ont été investis dans des projets qui ont été couronnés de succès.

5,7 millions de personnes ont participé à des projets publiés sur cette plate-forme, en provenance de 224 pays différents. Toutefois, plus de la moitié des fonds récoltés (663 millions de dollars) provient aujourd’hui des États-Unis. La France reste présente dans le top10, avec 10 millions de dollars investis.

La France, l’autre terre d’accueil du crowdfunding ?

Dans l’Hexagone, une série de mesures permet aujourd’hui de débloquer l’accès au financement participatif pour les start-up et les entreprises.

Concernant les prêts participatifs (Lending crowdfunding), chaque particulier pourra prêter jusqu’à 1000 euros par projet. Des intérêts seront versés. C’est ainsi le monopole des banques qui se trouve remis en cause. Chaque entreprise pourra lever jusqu’à 1 million d’euros par ce biais.

Pour ce qui est de la prise de participation dans les entreprises (Equity crowdfunding), il sera proposé aux plates-formes de financement participatif de se mettre en règle vis-à-vis de l’AMF (Autorité des marchés financiers) afin d’inclure les entreprises françaises dans leur offre.

Crédit photo : © Rangizzz – Fotolia.com


Voir aussi
Quiz Silicon.fr – Que savez-vous des technologies de l’information russes ?

Les imprimantes 3D personnelles

Les imprimantes 3D personnelles

Image 1 of 8

Les imprimantes 3D personnelles
La FreeSculpt « EX1-Basic », 799 euros TTC chez Pearl.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur