Crypto-monnaies : Coinbase Custody, ou comment attirer les investisseurs institutionnels

Data & StockageRégulationsRéseaux

Coinbase Custody, le nouveau service de garde et d’administration de monnaies numériques, est officiellement ouvert aux entreprises.

Les crypto-monnaies ont un nouvel allié de taille pour séduire les entreprises et autres investisseurs financiers.

En effet, Coinbase, la plus importante bourse de crypto-monnaies outre-Atlantique, lance Coinbase Custody. De quoi s’agit-il ?

La sécurité pour séduire

Service de garde de crypto-monnaies proposé par Coinbase, il cible les investisseurs, les fonds spéculatifs et les start-ups qui lancent leur propre jeton avec des ICO (Initial Coin Offering).

Selon la société américaine, ce service de garde a reçu son premier dépôt la semaine dernière et est désormais officiellement ouvert aux affaires

Coinbase Custody se présente comme une offre complète avec notamment un support dédié aux comptes, des contrôles financiers stricts et d’autres services réglementés conçus pour accroître la sûreté et la sécurité des transactions commerciales.

Gage de sécurité, il s’appuie sur un « cold wallet ». Autrement dit, le portefeuille numérique est stocké dans une plate-forme qui n’est pas connectée à Internet.

Coinbase joue à fond sur ce levier pour séduire les investisseurs, expliquant, dans un billet de blog, « qu’au cours des six dernières années, Coinbase a été le pionnier des techniques de pointe en matière de stockage crypto et est actuellement responsable de la garde de plus de 20 milliards de dollars d’actifs cryptographiques. Coinbase Custody s’appuie sur cette expertise pour offrir une toute nouvelle solution indépendante à nos clients institutionnels. Ce nouveau système de stockage à froid a subi des tests d’intrusion rigoureux et une révision de la conception cryptographique, et nous prévoyons d’autres examens réguliers par des tiers pour assurer la sécurité continue de la plate-forme. »

L’appui d’un courtier institutionnel

Alors que les crypto-monnaies sont encore largement associées à de l’insécurité et des fraudes, un tel service pourrait donc attirer des investisseurs institutionnels.

Il faut dire que les affaires se succèdent à un rythme effréné ne sont pas de nature à rassurer ces derniers. Ainsi, au cours des derniers mois, une société nommée Taylor a perdu 1,35 million de dollars en Ethers (2578 Ethers) suite à un piratage et la bourse sud-coréenne Bithumb a dérobé 32 millions de dollars en bitcoin et autres crypto-monnaies.

De son côté, Coinbase Custody se fait fort de recourir à «l’expertise et au système» offerts par Electronic Transaction Clearing (ETC), un membre de la FINRA (National Association of Securities Dealers) et un courtier institutionnel en conformité avec la SEC (Securities and Exchange Commission).

A son lancement, Coinbase Custody prendra en charge bitcoin, Ethereum, Litecoin et Bitcoin Cash. Mais, la société prévoit déjà d’ajouter le support de plus de crypto-monnaies, grâce à des mises à jour régulières

Initialement, le service ne sera disponible que pour les institutions américaines et européennes, avec une future extension prévue aux marchés asiatiques. De plus, le service exige un dépôt minimum de 10 millions de dollars et des frais d’entrée de 100 000 dollars.

(Crédit photo : @Coinbase)