Cuba dispose de son propre OS Linux

Régulations

A terme, le gouvernement cubain souhaite migrer plus de la moitié de son parc vers le système d’exploitation libre

A Cuba, la “revolución” se poursuit également sur le terrain informatique. Selon une informationReuters, l’île, l’un des derniers bastions communistes de la planète, vient de lancer son propre système d’exploitation Linux basé sur Gentoo.

Pour le gouvernement, le nouvel OS, baptisé ‘Nova‘ constitue une réponse efficace face à l’omniprésence des logiciels américains qui, selon les autorités, poseraient des problèmes de sécurité car les agences de renseignements américaines seraient en possession des codes sources des logiciels développés par la firme de Redmond… Ce qui reste à démontrer.

Plus prosaïquement, La Havane souhaite acquérir son indépendance technologique. “Obtenir un meilleur contrôle sur notre processus informatique est très important“, explique Ramiro Valdes, ministre des Communications.

A Cuba, près de 20% du parc informatique de l’île fonctionne déjà sous OS Linux.

Je voudrais penser que dans 5 ans, nous aurons migré vers Linux plus de 50% [de notre parc]”, précise Ramiro Valdes.

Tout récemment, la Russie a décidé de développer son propre OS, également dérivé de Linux. Le pays souhaite également devenir moins dépendant des systèmes de droits et de licences.

En France, une migration vers les logiciels libres a également été initiée. L’ Assemblée nationale et la gendarmerie avaient toutes deux décidé de basculer vers Linux et OpenOffice.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur