Cuba préfère Linux à Windows

A Cuba, l’Agence pour l’informatisation de la société vient d’élaborer un plan pour remplacer progressivement le système d’exploitation Windows par Linux sur les postes du réseau informatique d’Etat.

Le programme, qui prévoit la création d’un cadre légal pour favoriser l’Open Source dans la société cubaine, sera étendu aux ministères, aux administrations et aux universités. Comme l’Asie, l’Amérique du Sud s’affirme comme une terre d’accueil pour Linux et l’Open-Source, perçus comme une alternative aux systèmes propriétaires. Mais ici, au pays du leader maximo, rien ne dit que Microsoft veuille mener une contre-offensive…