Pour gérer vos consentements :

Currents : Google se relance face à Slack et Teams

Google+ est mort, vive Currents !

Si Google a décidé d’enterrer Google+ le 2 avril dernier, il n’en abandonne pas l’idée de proposer un réseau social pour les entreprises, et la version pro de Google +, intégrée à G Suite, devient Currents.

Tout le contenu Google+ existant sera automatiquement transféré vers Currents.

Pour les entreprises qui utilisaient Google +, ce sera transparent mais Google en profite pour modifier l’apparence, et il s’agit pour l’instant d’une version bêta.

Currents, une nouvelle formule de réseau social d’entreprise

On y retrouve les principes habituels d’un réseau social avec la possibilité de publier des statuts, d’échanger des liens, d’accéder à des discussions à partir de mots-clés ou encore de discuter avec l’intégration de Hangouts.

Currents permet de prioriser les communications émises par les managers.

Google explique que les dirigeants auront la possibilité de mettre en avant leur statut et de leur affecter une priorité pour qu’ils soient visibles de tous les collaborateurs, et en permanence.

Le but est à la fois de remplacer l’email pour certaines communications, mais aussi de créer de l’interactivité avec les salariés.

Le contenu du flux d’accueil est trié par pertinence. Les utilisateurs peuvent aussi choisir de le trier de manière chronologique.

Recent Posts

L’utilisateur d’un logiciel commercial peut-il le décompiler ?

L'acquéreur d'un programme informatique peut-il le décompiler sans autorisation de l'auteur ? La CJUE a…

5 heures ago

DSI : 3 perspectives pour 2022

Orienter l'investissement vers des initiatives technologiques "centrées sur l'humain", c'est l'une des tendances promues par…

5 heures ago

Apple Silicon : quelle logithèque après un an ?

Bientôt un an que les Mac M1 sont sur le marché. Le cas d'Adobe illustre…

7 heures ago

SASE : Kaspersky rachète Brain4Net pour booster son offre XDR

Kaspersky va intégré le modèle SASE orchestré de Brain4Net dans sa future plateforme XDR.

9 heures ago

Oniro : un relais en Europe pour l’« anti-Android » de Huawei

La fondation Eclipse accueille Oniro, branche européenne d'un projet d'OS multinoyau dont Huawei est le…

12 heures ago

RGPD : Max Schrems et Edward Snowden critiquent son efficacité

Quelle réalité pour la protection des données personnelles sous l'ère RGPD ? Edward Snowden et…

1 jour ago