Cyberattaque à Lille : deux semaines après, l’incertitude

cyberattaque Lille

Deux semaines que la Ville de Lille a alerté d’une intrusion dans son SI. Les dernières nouvelles laissent dans l’expectative.

Le cyberattaque à Lille, finalement plus grave qu’annoncé ? Pendant plus d’une semaine, la municipalité aura affirmé n’avoir constaté « aucune difficulté […] sur les données stockées sur le système et les serveurs ».

Ce n’est plus le cas dans sa dernière communication publique, datée du 10 mars. Le message, désormais : « Des investigations sont toujours en cours pour identifier précisément le périmètre touché ».

Sur le site internet de la Ville, la page « Comment effectuer vos démarches » donne une idée des conséquences sur le fonctionnement des services publics. On aura relevé, par exemple :

- Cartes d'identité et passeports : se présenter avec toutes les pièces justificatives, car aucune impression ne peut se faire sur place

- État civil : déclarations de naissance, de décès, reconnaissances d'enfants et autorisations funéraires réalisées de manière manuscrite

- Permis de végétaliser / jardins partagés et familiaux : démarches à faire par courrier

- Propreté : portail mesdemarches.lille.fr indisponible (dans la pratique, il est accessible, mais certaines démarches sont désactivées)

Le Facebook de la Ville de Lille présente la situation interne en quelques photos.

Lille... et ses communes associées

Dans le périmètre touché, il y a les communes associées de Lomme et Hellemmes. La première communique davantage. Elle avait notamment mis en images son recours à la machine à écrire électrique pour les démarches d'état civil.

Les requêtes qui lui sont faites sur les réseaux sociaux reflètent la situation sur le terrain. « Toujours impossible de modifier les réservations de périscolaire et cantine pour les enfants », déplorait une internaute il y a quelques jours. « Qu'en est-il pour le paiement des factures Pass Enfant ? », s'enquérait un autre. On lui a répondu : « Tous les serveurs sont inaccessibles. Nous ne pouvons instruire aucune demande par informatique. Pour toute démarche, il faut se déplacer en mairie. »

Les messageries électroniques des élus et des agents restent temporairement inactives. Les lignes téléphoniques se rétablissent. En particulier le standard de l'hôtel de ville.

Photo d'illustration © uslatar - Adobe Stock