Cybersécurité : le Cyber Campus sera lancé fin 2020 ou début 2021

Politique de sécuritéSécurité

Le dossier du Cyber Campus dédié au secteur de la cybersécurité avance. Chargé du projet, Michel Van Den Berghe a révélé qu’il sera situé à Paris ou en petite couronne.

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

La mobilisation s’intensifie autour du projet de Cyber Campus  annoncée en juillet dernier. Sous l’impulsion de Michel Van Den Berghe, patron d’Orange CyberDéfense, chargé de sa mise en oeuvre par le gouvernement, il a déjà obtenu le soutien de principe d’une vingtaine d’organisations* prêtes à soutenir ou à participer à l’initiative. 

« Cette proximité d’équipes opérationnelles est la condition pour que naissent des projets en commun et une meilleure valorisation des savoir-faire en cybersécurité », a expliqué Michel Van Den Berghe.

Le rapport sur sa mission devrait être remis par ses soins au Premier ministre en décembre.

Dans le cadre d’une conférence organisée sur le sujet, Michel Van Den Berghe a dévoilé quelques informations sur le site qui devrait  compter « de 8 à 10.000 mètres carrés » pour accueillir dans un premier temps « 7 ou 800 personnes » indique l’AFP.

 

Sa recommandation sera d’installer le site à Paris ou en première couronne. « Quand un écosystème est créé, il faut éviter de le déplacer.  Nos experts sont positionnés sur Paris et en très proche région parisienne et ce sera très très difficile pour nous de les expatrier un peu trop loin de Paris  »

Michel Van Den Berghe, patron d’Orange CyberDéfense et chargé du projet de campus cyber

Evoquée par certains, la ville de Rennes qui héberge depuis peu le Commandement de la cyberdéfense (COMCYBER) n’a pas été retenue  pour le site principal mais « pourrait accueillir un site orienté défense,tandis que les Pays-de-la-Loire et Lyon/Grenoble pourraient constituer des établissements ciblés vers les objets connectés pour le premier, et la sécurité des systèmes industriels pour le second. » relaie l’AFP.

Côté budget, « le campus cyber sera essentiellement financé par les entreprises et organismes qui y seront présents. Chacun payera ses mètres carrés » a précisé

 

 

 

* Advens – Airbus Cybersecurity – Alsid – ANSSI – Atos – Beijaflore – BNP Paribas – Capgemini – CEIS – Citalid – EDF- EPITA – France Digitale – Gatewatcher – L’Oréal – Oodrive – Orange – Schneider Electric – Siemens France & Benelux – Sopra Steria – Thales – Wavestone 

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.