Cybersécurité : IBM dope son Cloud Pak avec Zscaler

IBM a dévoilé une édition « en tant que service » d’IBM Cloud Pak for Security, sa plateforme de sécurité pour l’hybride et le multicloud. Les capacités de sécurité « zero trust » de l’offre, qu’elle soit hébergée sur site ou gérée dans le cloud, ont été renforcées.

Parmi les améliorations, la multinationale américaine met en exergue la détection de comportements à risque pour réduire la menace interne (« insider threat blueprint ») ou encore la protection renforcée du cloud hybride (« hybrid cloud blueprint »).

D’autres fonctionnalités clés portent sur l’accès limité et conditionnel à toutes les données (« privacy blueprint »). Sans oublier la protection d’accès distants de collaborateurs (« hybrid workforce blueprint »). Cette dernière fonctionnalité s’inscrit dans le cadre d’un partenariat avec Zscaler, éditeur de solutions de sécurité cloud et réseau.

Modèle SASE à tous les étages

Les deux groupes promeuvent ainsi le modèle SASE (Secure Access Service Edge). Pensé à l’origine par les analystes du cabinet Gartner, le SASE regroupe du WAN défini par logiciel (SD-WAN) et des services de sécurité réseau en mode cloud (SWG, CASB, FWaaS, ZTNA…).

« Le travail en tout lieu, combiné à la migration d’entreprises vers le SaaS et le Cloud, rend le modèle de sécurité périmétrique obsolète et les défenses de sécurité traditionnelles inefficaces », a déclaré Jay Chaudhry, CEO et fondateur de Zscaler. Selon le dirigeant, seul « un modèle de sécurité zéro confiance, dans lequel l’identité validée de l’utilisateur est combinée aux politiques de l’entreprise pour un accès direct aux applications et ressources autorisées » permet de sécuriser les activités numériques existantes.

IBM partage ce point de vue. Pour mieux vendre cette approche, le groupe informatique s’appuie sur un écosystème étendu d’acteurs, dont le distributeur Tech Data qui, dans le cadre de son programme Cyber Range, forme des revendeurs de solutions de sécurité.

Ces annonces interviennent en amont de la conférence Think 2021 d’IBM.

(crédit photo © IBM)