Pour gérer vos consentements :
Categories: Cybersécurité

Cybersécurité : pourquoi SentinelOne acquiert Attivo Networks

Le marché de la cybersécurité se condolide un peu plus. Une nouvelle opération de croissance externe pilotée par SentinelOne en témoigne. Le groupe américain a annoncé en début de semaine la signature d’un accord définitif en vertu duquel il va acquérir Attivo Networks, une société de sécurité des identités basée à Fremont (Californie) pour 616,5 millions de dollars.

Spécialiste de la protection des endpoints (terminaux et serveurs), SentinelOne gagne ainsi le marché de la sécurisation des identités critiques.

Quelles sont les motivations de SentinelOne à l’origine de cette opération ?

4 grandes ambitions

A travers ce rachat, les parties prenantes ambitionnent essentiellement de :

– Ajouter la protection de l’identité à l’offre logicielle de SentinelOne. Attivo Networks se concentrant sur les environnements Active Directory (AD) et Cloud.
– Augmenter le marché adressable total de SentinelOne de 4 milliards $.
– Etendre aux offensives basées sur l’identité les capacités de Singularity, la plateforme XDR (Extended Detection and Response) de SentinelOne. L’offre portée par une IA est conçue pour protéger les endpoints (terminaux et serveurs), les capteurs et autres objets connectés (IoT) et les charges de travail dans le cloud (CWPP).
– Développer l’écosystème et conforter « l’hypercroissance » de SentinelOne.

« Le passage au travail hybride et l’adoption accrue du cloud ont établi l’identité comme le nouveau périmètre de sécurité, soulignant l’importance de la visibilité sur l’activité des utilisateurs. L’ITDR (Identity Threat Detection and Response) est le chaînon manquant des stratégies holistiques XDR et Zero Trust », a déclaré Nicholas Warner, COO, SentinelOne. C’est cette position que veut occuper l’entreprise.

La firme Attivo Networks, de son côté, se dit prête pour l’intégration. « Pour Attivo, cette acquisition n’est pas une sortie » a expliqué le CEO de l’entreprise, Tushar Kothari, dans un billet de blog. « S’associer à SentinelOne fournit, au contraire, une opportunité de continuer sur la voie empruntée jusqu’ici, sans ralentir. »

L’acquisition serait finalisée au cours du prochain trimestre fiscal de SentinelOne. Le rachat va donc intervenir moins d’un an après une introduction en bourse remarquée.

(crédit photo © Shutterstock)

Recent Posts

Après la NAND, Intel dit stop à la gamme Optane

Après avoir vendu son activité NAND, Intel tire un trait sur la technologie 3D XPoint,…

3 semaines ago

Google Analytics : la Cnil a posé les règles du jeu

Près de six mois ont passé depuis de que la Cnil a déclaré l'usage de…

3 semaines ago

Truffle 100 France : le top 20 des éditeurs de logiciels

Truffle 100 France : qui sont les 21 entreprises qui ont dépassé, en 2021, les…

3 semaines ago

Cloud : AWS brocarde les politiques de licences Microsoft

Un dirigeant d'Amazon Web Services dénonce des "changements cosmétiques" apportés par Microsoft à ses politiques…

3 semaines ago

Sécurité du code au cloud : Snyk Cloud, un joker pour développeurs

Snyk officialise le lancement de sa solution de sécurité cloud pour développeurs, Snyk Cloud, fruit…

3 semaines ago

Cegid accroche Grupo Primavera à son tableau d’acquisitions

Cegid va absorber Grupo Primavera, plate-forme de logiciels de gestion d'entreprise née dans la péninsule…

3 semaines ago