Pour gérer vos consentements :
Categories: ProjetsSécurité

Cybersécurité : Sophos prêt à se vendre 3,9 milliards de $

Le conseil d’administration de Sophos a annoncé lundi son intention de « recommander à l’unanimité » l’offre d’achat présentée par Thoma Bravo.

Le fonds d’investissement américain propose en effet d’acquérir l’éditeur de logiciels de sécurité 3,9 milliards de dollars, soit 7,40 dollars par action. Ce qui représente une prime de 37% par rapport au cours de clôture du 11 octobre au London Stock Exchange.

Sophos, après deux années en demi-teinte, rassure ainsi les marchés.

« L’entreprise s’impose aujourd’hui comme un fournisseur mondial de solutions de sécurité réseau et cloud de premier plan avec plus de 400 000 clients répartis dans plus de 150 pays, plus de 47 000 partenaires de distribution et plus de 100 millions d’utilisateurs finaux », indique un document financier.

Les parties prenantes s’en félicitent.

Sophos, une transition cloud

L’opération annoncée « marque une étape passionnante dans le parcours de Sophos », a déclaré Kris Hagerman, CEO de l’entreprise britannique.

Un parcours qui prend forme dans la sécurité en mode cloud. « Sophos engage activement la transition vers des solutions de cybersécurité de nouvelle génération, en tirant parti des capacités avancées du cloud, de l’apprentissage automatique, des API, de l’automatisation, de la gestion des menaces, et bien plus encore », a ajouté le dirigeant.

Pour le fonds Thoma Bravo, enfin, l’acquisition à venir de Sophos lui fournit l’opportunité d’accroître son influence financière sur « le marché en pleine croissance de la cybersécurité. » Le fonds a d’ailleurs investi dans bien d’autres sociétés du secteur, parmi lesquelles Barracuda Networks et McAfee, un concurrent direct de Sophos.

https://twitter.com/Sophos/status/1183638308234170369

Recent Posts

DMA, DSA : une régulation à la hauteur des « Big Tech » ?

Le Parlement européen a définitivement adopté le DMA et le DSA ce 5 juillet. Des…

3 heures ago

DevSecOps : Snyk plie mais ne rompt pas

Snyk rejoint la liste de licornes de la cybersécurité qui réduisent leurs effectifs pour affronter…

19 heures ago

Scribe : les enseignements à tirer de l’échec de ce projet d’État

Un seul logiciel pour la rédaction des procédures entre police et gendarmerie. C'était l'objectif du…

20 heures ago

HackerOne : quand un initié détourne le bug bounty

Un employé de HackerOne aurait exploité à des fins personnelles des rapports de sécurité soumis…

1 jour ago

Jean-Noël Barrot, nouveau ministre délégué chargé du numérique

Jean-Noël Barrot est nommé ministre délégué chargé de la Transition numérique et des Télécommunications du…

2 jours ago

Cloud : Microsoft peine à se convertir à sa « nouvelle expérience commerciale »

Microsoft concède de nouveaux reports dans la mise en place de la « nouvelle expérience…

2 jours ago