DailyMotion en quête de financements

Cloud

La plate-forme française de partage commencerait à être à cours de cash

Succès d’audience, DailyMotion n’est pas encore un succès financier. La plate-forme d’échange a ainsi brûlé les 7 millions d’euros récoltés lors d’un tour de table il y a juste un an.

Selon les Echos, le groupe français serait sur le point de boucler une nouvelle levée de fonds, plus importante, puisqu’elle atteindrait 20 millions d’euros.

Les investisseurs seraient des fonds de capital-risque, notamment Partech et Atlas, déjà présents dans le capital de l’entreprise. Mais le quotidien souligne qu’un nouvel investisseur a mis ‘au pot’. Il pourrait s’agir d’Iris Capital ou de Advent International.

Par ailleurs, l’entrée d’un industriel français dans DailyMotion à travers une prise de participation minoritaire, est également évoqué. Le géant Lagardère est cité.

Commentaire de la plate-forme : nous réfléchisons à “plusieurs opérations “ financières, a indiqué lundi à l’AFP son p-dg et cofondateur Benjamin Bejbaum.

Cet argent frais va permettre à DailyMotion de se développer, notamment à l’international. Mais il ne règle pas les problèmes qui impactent aujourd’hui la pérennité économique de ces services.

Hautement valorisé grâce à son audience, DailyMotion et ses homologues n’ont pas validé de modèle économique clair. Surtout, ces plates-formes sont de plus en plus confrontés aux problèmes de droit d’auteur. Et même si le Français a annoncé la mise en place d’un filtre, son efficacité n’a pas vraiment été prouvée.

En attendant, DailyMotion a également décidé de renforcer son management. Mark Zaleski a été nommé président. Il est l’ancien directeur général de Qxl Ricardo (enchères en ligne). Benjamin Bejbaum, fondateur du site, reste p-dg et directeur général. Martin Rogard devient directeur des contenus et Guiseppe de Martino est nommé directeur juridique et réglementaire. Il aura du boulot !


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur