Dailymotion passe sous la coupe d’Orange

Régulations

La plate-forme vidéo Dailymotion est maintenant une filiale à 100% d’Orange. L’opérateur télécoms disposait auparavant d’une participation de 49% dans le capital de la société.

Dailymotion est dorénavant totalement propriété de l’opérateur Orange. Ce dernier vient en effet de faire passer sa participation au capital de l’entreprise de 49% à 100%.

Une annonce qui ne surprend pas ITespresso.fr, lequel rappelle que le groupe télécoms disposait d’une option de rachat. Lequel était programmé pour 2013.

Dailymotion dispose d’un effectif de 150 personnes, essentiellement basé sur Paris. La société Internet ne communique pas ses résultats financiers.

Tout juste assure-t-on qu’elle a atteint le chiffre d’affaires escompté en 2012 (il était de 20 millions d’euros sur l’année 2010).

Les États-Unis en ligne de mire ?

Les lignes pourraient encore bouger cette année pour assouvir les ambitions de Dailymotion aux États-Unis.

Orange chercherait toujours un partenaire stratégique aux États-Unis pour rivaliser face à YouTube et aux autres plateformes.

Un marché difficile à conquérir : il y a cinq ans, Dailymotion semblait mieux placé pour devenir l’un des premiers challengers de YouTube.

Malgré une équipe américaine de la plateforme vidéo française, le service vidéo de Google est incontestablement le leader (quel que soit le marché d’ailleurs).

Pire : selon le classement « comScore U.S. Online Video Rankings » de décembre 2012, Dailymotion ne figure pas dans le top 10.

La solution : des offres payantes ?

Néanmoins, il ne faut pas baisser les bras : les États-Unis représenteraient le premier marché de Dailymotion en raison de son bassin d’audience potentielle.

L’avenir passera-t-il par la vidéo à la demande payante ? Dailymotion s’y initie avec prudence. Une offre par abonnement pour les enfants a été lancée en France en fin d’année dernière.

Mais, selon Les Echos, la plateforme vidéo française préparerait une offensive en la matière. Une entité « premium » a été constituée sous la responsabilité deson directeur général Martin Rogard depuis New York.


Voir aussi
Quiz Silicon.fr – Dix questions sur Orange-France Télécom


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur