Data & Analytics : les cadres préfèrent les tableurs et les outils décisionnels

Business IntelligenceData & StockageDatavizLogiciels

Selon Deloitte, une majorité de professionnels préfèrent utiliser des feuilles de calcul et des outils d’informatique décisionnelle plutôt que les solutions analytiques cloud et IA.

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Les outils d’analyse avancés et l’intelligence artificielle connaissent un essor continu au sein des entreprises. Mais ce dynamisme cache une réalité beaucoup moins visible.

Nombre d’utilisateurs ont encore du mal à adopter ces solutions et préfèrent s’en remettre aux méthodes plus traditionnelles basées sur les feuilles de calcul et les logiciels d’informatique décisionnelle classiques. 

Selon une étude récente menée par Deloitte auprès de 1.048 cadres supérieurs, 67% des personnes interrogées se déclarent pas à l’aise d’accéder aux données avec les outils analytiques et 62% préfèrent s’en remettre aux feuilles de calcul et aux autres outils d’informatique décisionnelle type Microsoft Power BI ou IBM Cognos.

Les données structurées restent majoritairement utilisées

Autre enseignement, la prégnance des données structurées qui sont encore majoritairement utilisées comme sources principales. 64% des sondés déclarent s’appuyer uniquement sur des données structurées issues de systèmes ou de ressources internes, laissant de coté les sources externes telles que les réseaux sociaux, les contenus audio, les images…

“Il s’agit là d’une occasion importante pour les entreprises d’offrir plus de formation et d’améliorer l’expérience de l’utilisateur si elles veulent que chaque employé utilise les connaissances acquises dans le cadre de son travail”, écrit Deloitte.

Des usages qui vont cependant bouleversés les processus d’organisations interne : « au cours des prochaines années, l’analyse commerciale en tant que priorité organisationnelle devrait être au même niveau que les facteurs déterminants de la valeur commerciale tels que la gestion des risques, la gestion de la réputation, l’innovation produit / service et la gestion. les prévisions de croissance. En d’autres termes, l’analyse devient un fait établi de la vie professionnelle et n’est plus le seul domaine du service informatique ou financier. » poursuit l’étude.

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

Lire aussi :