Data Domain cède aux sirènes de EMC aux dépens de NetApp

Réseaux

NetApp jette l’éponge face à la surenchère d’EMC qui propose plus de 2 milliards de dollars pour emporter Data Domain.

NetApp n’emportera finalement pas Data Domain, éditeur de solutions de déduplication de données. “NetApp applique une approche disciplinée d’acquisitions, dont l’une est de se concentrer sur la création de valeur à long terme pour nos actionnaires. En conséquence, nous ne pouvons nous engager dans une guerre d’appel d’offre incroyablement onéreuse et dilutive qui réduirait les intérêts financiers et stratégiques de l’accord”, déclare Dan Warmenhoven dans un communiqué.

Le directeur général de NetApp fait évidemment référence à EMC qui n’a cessé de relever son offre sur Data Domain malgré l’accord d’acquisition précédemment signé par NetApp. Alors que NetApp et Data Domain s’étaient accordés autour d’un montant de 1,9 milliard de dollars, le spécialiste de la déduplication s’est finalement laissé séduire par l’offre de 2,1 milliards d’EMC. Ce qui valorise l’action de Data Domain à 33,50 dollars alors que NetApp a du mal à surenchérir au delà de 30 dollars la part.

Il faut dire que le géant du stockage a les moyens. Malgré un premier trimestre décevant, EMC dispose d’une trésorerie de 7,5 milliards de dollars. Sa récente surenchère montre son intention à ne pas laisser tomber Data Domain dans l’escarcelle de NetApp.

De son côté, si NetApp (qui récupère au passage un chèque de 57 millions de dollars en dédommagement) regrette la décision de Data Domain, le spécialiste du stockage maintien sa stratégie de développement, notamment en matière de virtualisation des infrastructures. “NetApp a établi des positions avancées dans l’infrastructure virtualisée, le stockage unifié […] en aidant ses clients à atteindre leurs objectifs commerciaux avec moins de stockage physique tout en réduisant les coûts.Cet engagement ne changera pas, tente de rassurer Dan Warmenhoven. “Nous continuerons les développements sur la base de notre fondation d’innovations et de services, et poursuivrons l’exécution de notre stratégie payante de croissance.”


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur