Pour gérer vos consentements :

Data, IA et performance : où en sont les acteurs publics ?

DataValue Consulting livre les résultats d’un sondage* mené en France auprès de 300 responsables publics, en partenariat avec le réseau inop’s by freelance.com.

60% des répondants indiquent gérer un budget annuel de moins de 10 M€. 18% annoncent suivre jusqu’à 100 M€ de budget sur l’année. 22% ont la responsabilité de plus de 100 M€.

Quels outils de pilotage de la performance de l’activité utilisent ces acteurs publics ?

55% disent disposer d’au moins un logiciel de pilotage pour gérer leurs activités. Ils les utilisent le plus souvent pour du reporting financier, projet, RH, etc. (pour 81% du panel), de l’aide à la décision (69%) et, dans une moindre mesure, de la prospection/prévision (49%).

Certes, 37% prévoient, à moyen terme, de s’appuyer sur une intelligence artificielle (IA) pour renforcer la satisfaction des usagers, conforter la maintenance prédictive et muscler la détection des fraudes. Toutefois, seuls 26% des répondants disent exploiter des technologies innovantes dans leur système de pilotage actuel. L’intelligence artificielle étant majoritairement utilisée pour du data mining, du search ou du traitement du signal.

Le plus grand nombre fait d’autres choix.

Des innovations encore timides

Le tableur Excel est le logiciel le plus souvent utilisé par la grande majorité (83%) pour le pilotage/reporting. 34% utilisent aussi  des outils développés en interne, 31% des outils tiers dédiés (Tableau, Qlik, MS BI, SAP BO…) et 17% privilégient des solutions open source.

62% des répondants déclarent croiser jusqu’à 4 sources de données. Ils sont moins nombreux (35%) à disposer « intégralement ou partiellement » de données dans le cloud.

Près de 8 responsables publics sur 10 (78%), enfin, veulent optimiser et renforcer leurs systèmes de pilotage actuels. Les améliorations les plus souvent attendues concernent : la qualité des données (pour 72% du panel), la spécialisation des rapports davantage orientés vers l’action (53%) et, plus largement, la gouvernance des données (50%).

*Les 300 responsables publics ont été interrogés entre mars et mai 2021. Ils se répartissent entre des collectivités territoriales, des établissements publics, des administrations centrales et le secteur hospitalier. Source :  Datavalue Consulting et inop’s « Etat des lieux du pilotage dans le secteur public en 2021 ».

(crédit photo © Shutterstock)

Recent Posts

Arm-NVIDIA : de la Chine aux USA, les barrières se dressent

Aux États-Unis, un nouvel obstacle se dresse face au projet de fusion Arm-NVIDIA. Quelles autres…

2 jours ago

Géolocalisation en entreprise : un suivi proportionné ?

Utilisés dans le cadre professionnel, smartphones et véhicules peuvent être géolocalisés par l'employeur. Qu'en pensent…

2 jours ago

Salesforce : avec Bret Taylor, Marc Benioff prépare sa succession

Promu co-CEO, Bret Taylor pilote avec Marc Benioff le prochain chapitre de Salesforce. Leurs mots…

3 jours ago

Data et cybersécurité : les métiers les plus mouvants du SI ?

Les métiers de la data et de la cybersécurité concentrent une part importante des évolutions…

3 jours ago

Teams Essentials : une réponse à la Commission européenne ?

Microsoft dégaine une offre qui permet d'accéder à Teams indépendamment de sa suite bureautique cloud.…

3 jours ago

« Convergences numériques 2022 » : le Cigref, Numeum et d’autres interpellent les présidentiables

Cigref, Numeum, Cinov, Afnum... L'industrie numérique française sert les rangs pour peser sur les programmes…

3 jours ago