Data scientist et directeur technique : 2 jobs en or (Infographie)

DSIRégulations

Selon le spécialiste du recrutement Robert Half, les data scientist et les directeurs techniques sont portés par des vents favorables. Qui leur permettent de négocier des salaires intéressants.

Pour le spécialiste du recrutement Robert Half, deux des six “jobs en or” de 2014-2015 sont liés à la technologie. Après avoir suscité de (trop) grands espoirs en 2013, les Data Scientist voient enfin de réelles opportunités de carrière se concrétiser. Confirmant les tendances qui se dessinent depuis début 2014 aux Etats-Unis, Robert Half estime que la profession est porteuse en France. Notamment dans le secteur des assurances, où ces spécialistes de l’analytique trouveront des rémunérations confortables (entre 45 000 et 60 000 euros, plus un bonus pour les profils affichant entre 3 et 6 ans d’expérience).

« Faute d’experts en interne ou dans le cadre de renforcement d’équipes, il est nécessaire d’ouvrir les sources de recrutements à des secteurs connexes (comme la banque) ou a priori éloignés de l’assurance (métiers de l’internet, de la vente en ligne). Les candidats issus d’écoles les plus prestigieuses bénéficient de rémunérations très attractives », explique Baptiste Lambert, manager de Robert Half Financial Services. Pour le cabinet, le sujet de la data science est brulant chez les assureurs et de nombreux postes devraient être ouverts dans les deux ou trois ans qui viennent.

Directeur technique : un effet Cloud ?

L’autre job en or IT identifié par Robert Half ? Le directeur technique. Ce garant de l’infrastructure informatique peut gagner jusqu’à 120 000 euros par an, selon le cabinet. Somme à laquelle s’ajoute un variable allant jusqu’à 20 % de la rémunération fixe. Pour Robert Half, l’attrait pour ces profils provient de la digitalisation de l’économie, qui pousse les entreprises à revoir leurs modèles. Le directeur technique est alors « sollicité par la direction générale ou la DSI pour définir l’infrastructure nécessaire, ce qui peut être externalisé ou nécessairement internalisé ». Preuve que les entreprises ont peut être saisi les opportunités nouvelles que leur amène le Cloud Computing… mais qu’elles ont aussi pris conscience qu’elles avaient besoin d’un spécialiste pour s’en emparer réellement.

Ces deux jobs en or IT côtoient, selon Robert Half, d’autres professions plus traditionnelles, comme contrôleur financier, comptable général, responsable rémunération ou de la conformité réglementaire (dans la banque). On remarquera toutefois que les compétences attendues dans ces métiers hors DSI comportent toutes un volet tourné vers la donnée et l’analytique. Un signe des temps ?

 Crédit photo : © Nmid – Fotolia.com

infographie jobs data scientist

Copiez le code ci-dessous pour publier cette infographie sur votre site:

<div style="height:4955px; width:630px; padding-bottom:10px;">
<a href="http://www.silicon.fr/data-scientist-directeur-technique-jobs-or-infographie-96211.html" target="_blank">
<img src="http://www.silicon.fr/wp-content/uploads/2014/08/infographie-jobs-data-scientist.jpg"  alt="Infographie : Data scientist et directeur technique : 2 jobs en or silicon.fr" />
</a>
</div>
<br/>
<a href="http://www.silicon.fr/data-scientist-directeur-technique-jobs-or-infographie-96211.html" target="_blank">Infographie : Data scientist et directeur technique : 2 jobs en or &ndash; silicon.fr</a>

A lire aussi :
La grille des salaires IT en France en 2014, selon Robert Half


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur